Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…Casamance et parrainage à la UNE

Vente de journaux dans une rue de Dakar
0

Les opérations de sécurisation en cours dans le Nord de la Casamance, le rejet du système du parrainage par l’opposition et d’autres sujets sont au menu des quotidiens du vendredi 18 mars 2022.

Après 5 jours d’opérations, le chef du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), Salif Sadio, ‘’perd le Nord-Sindia’’, soutient Le Quotidien en soulignant que l’Armée ‘’occupe toutes les bases’’ du chef rebelle.

Sud Quotidien fait état ‘’d’un mort et 5 blessés’’ dans les rangs de l’Armée tandis que le camp de Salif Sadio a ‘’subit une hécatombe’’.

parrainage

’’Dans une offensive éclair de quelques jours, l’Armée, avec une puissance de feu redoutable, a repris plusieurs bases du MFDC contrôlées par Sadio Sadio’’, écrit Le Témoin qui s’interroge : ‘’L’heure de la fin a-t-elle sonné pour l’emblématique chef de la rébellion ?’’.

En politique, Sud Quotidien constate que ‘’le parrainage crée la zizanie’’. Le journal note qu’à 4 mois environs des élections des prochaines législatives, le processus électoral est miné par le débat sur le maintien du parrainage citoyen.

Dans La Tribune, la coalition Wallu (PDS et ses alliés) dénonce ‘’le maintien arbitraire du parrainage en violation des décisions de la Cour de justice de la Cedeao, l’existence d’un fichier électoral frauduleux. »

La coalition ’’invite directement le président de la République à rencontrer immédiatement les différentes coalitions sans intermédiaires et sans préalable pour discuter de toutes ces questions pour trouver des solutions consensuelles (…)’’.

Selon Vox Populi, ’’Wallu dénonce le maintien arbitraire du parrainage et invite Macky Sall à rencontrer les coalitions’’ de l’opposition.

Dans ces élections, le parrainage sera un ’’allié de taille’’ pour le président de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY), Macky Sall, qui ne veut pas de ’’listes parallèles’’, estime L’Info.

Le journal rappelle que pour ’’réussir le parrainage, il faut avoir une assise solide dans le pays, au moins dans 7 régions, avec un minimum de 0,5% des électeurs, soit 34 580 électeurs, dont 7000 venant de 7 régions différentes. Ce qui n’est pas une mince affaire pour un responsable politique dissident de BBY’’.

Le Soleil met en exergue l’entretien téléphonique entre le président Macky Sall et le chef de la junte malienne Assimi Goïta. ‘’Macky Sall pour une solution négociée’’ de la crise malienne, titre le journal.

Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé jeudi, soutenir la reprise du dialogue entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Mali pour ’’une solution négociée » de la crise dans ce pays.

« Je soutiens la reprise du dialogue pour une solution négociée de la crise au Mali », a écrit le président Sall dans un tweet.

Macky Sall a informé s’être entretenu le même jour avec le Colonel Assimi Goita, président de la Transition du Mali, à la veille de la visite à Bamako du Médiateur de la CEDEAO.

Enquête consacre un dossier à la production et la divulgation de vidéos intimes. ’’Pratique néfaste et destructrice, les sextapes et leur divulgation interpellent et heurtent les consciences. Au tribunal, les procès pour divulgation, sextorsion, chantage….se multiplient’’, écrit le journal qui affiche à le Une : ‘’Sexe en scène’’.

Dans sa livraison, Le quotidien Bës Bi Le Jour annonce que le Doyen des juges ‘’ouvre les auditions’’ dans l’Affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr.

Ndèye Khady Ndiaye, la propriétaire du salon de massage Sweet Beauty a été convoquée ce mardi par le Juge d’instruction, selon le journal, citant la publication en ligne BuurNews.

Source APS

laissez un commentaire