Sonko insulte tout le monde…le pouvoir, l’opposition et même ses alliés

Ousmane Sonko se fait des ennemis partout et même dans l’opposition. Après s’être mis à dos tout le régime, ce qui est normal pour un opposant, Ousmane sonko se fait des ennemis du côté de…l’opposition. Il s’attaque à l’opposition républicaine puis s’en prend à son ancien allié Bougane Gueye Dany et ensuite il s’en prend à Abdoulaye Makhtar Diop et toute la communauté Léboue. Naïf politique ou arrogant intempestif, voici Ousmane Sonko ou l’envolée solitaire d’un homme qui dérange

Ousmane Sonko s’en prend à tout le monde : Les raisons qui font qu’il ne pourra jamais être élu Président de la République

A force d’être trop prétentieux, Ousmane Sonko qui aime attirer vers lui tous les regards, dévoile enfin sa véritable nature. Le chef de file de Pastef/Les patriotes agace et se fait des ennemis partout. Ousmane Sonko aurait bien voulu qu’il soit le seul homme politique à descendre sur le terrain et profiter des souffrances des populations qui subissent les affres des inondations, pour mieux tirer profit de la situation. Malheureusement pour lui, à cause de ses nombreuses maladresses, il s’est mis à dos tout le monde.

Du côté de l’opposition, Ousmane Sonko s’est fait de nombreux ennemis. La tête de file du mouvement politique ‘’Agir’’, l’ancien député Thierno Bocoum s’est récemment offusqué de la manière arrogante dont Ousmane Sonko s’en était pris à une partie de l’opposition sur la question concernant le statut de l’opposition et de celui qui doit être son chef.

Suffisant, arrogant, Ousmane Sonko en déplacement à Ziguinchor, a lancé une autre pique à l’endroit de l’opposition républicaine. Cette fois, il martèle : « Les acteurs de l’opposition ne s’opposent pas au régime de Macky. Ils ne sont pas des opposants au pouvoir, ce sont des opposants du pouvoir. Ils s’opposent aux opposants ».

Toujours, aussi prétentieux, Ousmane Sonko qui ne supporte visiblement pas que le patron du groupe D-médias Bougane Guèye Dany, s’en est également pris à ce dernier, le traite de « politicien de circonstance qui croyait qu’avec ses milliards, il pouvait s’engager à la présidentielle et la gagner. Il n’a même pas pu avoir des parrainages ». Pourtant, c’est à cause d’Ousmane Sonko que le signal de la télé de Bougane Guèye Dany fut coupé le 31 décembre 2019.

Après l’opposition républicaine, Bougane Guèye Dany, c’est au tour d’Abdoulaye Makhtar Diop, avec lui toute la communauté léboue, de subir les attaques d’Ousmane Sonko. Ce qui est trop pour un homme qui aspire devenir un jour, Président de la République. Non seulement, il se met à dos toute la classe politique et avant elle les cités religieuses, maintenant ce sont les foyers communautaires.

La rédaction de Xibaaru