Touba-Contre les détracteurs de Cissé Lo : Astou Boury Mbacké sonne la résistance…

L’honorable député Moustapha Cissé Lo ne sera pas seul dans son combat qu’ il  vient d’engager contre certains ténors du parti présidentiel comme son homologue  à l’Hémicycle, Farba Ngom et le journaliste et, non moins, Directeur Général du quotidien national  » Le Soleil », Yaxaam C. Mbaye .
A Touba, le désormais ex- premier vice-président de l’Assemblée nationale vient de trouver des soutiens de taille. Sokhna Astou Boury Mbacké mobilise militants,sympathisants, parents et connaissances d’El Pistolero afin d’organiser la résistance et, non sans déplorer la passivité,voire le mutisme de certains à qui il a tout donné :  » Le Président Moustapha Cissé Lo est incontestablement une valeur sûre du parti présidentiel. Il est une des pièces maîtresses de l’APR.
Il faisait, on se le rappelle, partie du cercle très restreint de ceux qui ont très tôt cru au leadership du Président Macky. Il est un des grands actionnaires de l’APR. Cissé Lo, quoi qu’ on dise, détient un électorat  très lourd. Il avait le  courage d’implanter l’APR dans le Baol et, notamment, dans le département de Mbacké et dans la ville sainte de Touba ce,  dans un contexte  tout à fait particulier. Il a bravé le régime de Wade et sué sang et eau pour que la greffe APR prenne racine,  ici, à Touba et environs.
Il n’ a jamais  failli dans son engagement pour le triomphe de la cause présidentielle », a dit la petite- fille du Fondateur du Mouridisme et  de Mame Cheikh Ibrahima Fall. La fille de Serigne Cheikh Astou Fall Mbacké Ibn Cheikh Mouhamadou Bassirou Mbacké Ibn Serigne Touba Khadimou Rassoul, de déplorer :  » L’honorable député Moustapha Cissé Lo ne mérite pas le sort qui lui est, actuellement,réservé.Il est au centre d’une polémique dont il n’ a pas totalement tort. Je récrimine les injures et insultes mais, il ne doit pas être le seul don de la farce. Ici , à Touba et dans le département de Mbacké, le Président sortant du Parlement de la CEDEAO a toujours volé au secours des populations et autres responsables du parti présidentiel. Il n’ a jamais lésiné sur ses moyens pour satisfaire les préoccupations les plus tenaces de bon nombre d’ entre eux  .Des aides multiformes ( billets de voyage pour le pèlerinage à la Mecque, postes de chargé de mission,etc.) Aujourd’hui, tout ce beau monde se tait, fuit le combat. Ce qui est anormal et indigne. Il fait que tous ces gens – là sortent de leur hibernation, ne serait- ce que , pour une question de dignité et de mémoire du cœur « , a regretté Sokhna Astou Boury Mbacké.
Ibrahima NGOM