Un nouveau symptôme de la Covid-19 fait peur

Un Britannique est resté paralysé après que le coronavirus (covid-19) a déclenché une maladie rare qui a provoqué l’attaque de ses propres nerfs par son corps.

L’homme de 57 ans a été transporté d’urgence à l’hôpital le 13 avril après avoir eu du mal à se tenir debout ou à bouger les bras, où un diagnostic a confirmé qu’il était infecté par Covid-19.

Le troisième jour à l’hôpital, ses muscles étaient devenus si engourdis qu’il pouvait à peine avaler ou respirer par lui-même.

Les tests ont montré que le patient souffrait du syndrome de Guillain-Barré (GBS), une maladie auto-immune rare.

Normalement, le système immunitaire attaque tous les germes qui pénètrent dans le corps, mais chez les personnes atteintes du syndrome, il cible par erreur le système nerveux périphérique – un réseau de nerfs situé à l’extérieur du cerveau et de la moelle épinière.

La condition – qui peut être mortelle – survient presque toujours après une infection virale ou bactérienne, lorsque le système immunitaire est renforcé.

Chez les deux tiers des patients, le SGB est déclenché après des infections respiratoires, comme un mauvais accès de grippe, ou des infections du système digestif, comme une intoxication alimentaire.

La plupart des patients atteints de SGB se rétablissent complètement de cas même graves de la maladie, mais un sur cinq souffre d’une paralysie de longue durée.

Il s’agit du premier cas signalé de trouble lié à la Covid-19 au Royaume-Uni. Moins de 10 cas ont été signalés dans le monde.

L’histoire a été révélée dans les rapports de cas du British Medical Journal  par des médecins qui l’ont soigné. Ils disent qu’il est «impératif» que les médecins restent vigilants face au SGB chez les personnes atteintes de Covid-19.

Le patient a souffert d’une toux persistante pendant une semaine, accompagnée de symptômes pseudo-grippaux, notamment des maux de tête, des nausées et de la diarrhée.

Le 12 avril, il est devenu de plus en plus inquiet quand il a commencé à lutter pour se tenir debout sans aide et a remarqué des picotements dans ses membres.

Le lendemain matin, il était complètement incapable de marcher et son bras était trop faible pour bouger, alors il a été évacué d’urgence à l’hôpital.

L’homme a été testé positif à la Covid-19, ce qui a révélé qu’il était infecté par la maladie virale, ce qui a conduit les médecins à soupçonner qu’il souffrait du syndrome de Guillain-Barré.

Des tests supplémentaires le deuxième jour ont confirmé qu’il souffrait de la maladie auto-immune, qui n’a été signalée que chez huit autres patients dans le monde.