Université de Ziguinchor : Les doctorants vacataires réclament leur salaire

L’université de Ziguinchor est menacée de paralysie. Les doctorants vacataires ont décidé de ne plus donner de cours tant que leurs six mois d’arriérés de salaires ne sont pas réglés. « Le problème aurait dû être réglé si le recteur n’avait pas forcé sa parole. On ne peut pas travailler pour une institution telle que l’université et rester six mois sans percevoir de salaire, tout en sachant que l’année scolaire 2019-2020, la majeure partie d’entre nous, n’a pas eu de source de revenus », déplore le représentant du collectif des doctorants, Abdou Khadri Diallo.

Selon lui, le recteur leur avait promis de régler la situation cette fin du mois de mars. Mais, à leur grande surprise, tout le personnel administratif et enseignant a été payé sauf eux les vacataires qui assistent les étudiants. « Le recteur dit qu’il n’a pas d’argent pour nous payer. Comment se fait-il que l’université veuille rattraper une année perdue d’avance et dire qu’elle n’a pas d’argent. Où est passé le budget 2019-2020 », s’interroge Diallo qui ne voit qu’un manque de considération de leur part. « Si nous sommes traités de la sorte, c’est parce qu’il y a un manque de considération par rapport à notre contribution dans cette université. Nous avons pris la décision d’arrêter les services que nous leur proposons. Reste maintenant de voir si l’université fonctionnera normalement », déclare-t-il.

Emedia

laissez un commentaire