Ultimate magazine theme for WordPress.

USA : Un pirate informatique tente d’empoisonner l’eau d’une ville

Une réserve d'eau potable au Etats Unis
0

Aux États-Unis d’Amérique, un hacker a tenté d’empoisonner l’eau d’une ville. Cette attaque met en lumière pour le grand public un risque réel.

Le 5 février, un hacker a accédé à distance au système de traitement de l’eau à Oldsmar, une ville de 15 000 habitants en Floride. Le pirate informatique a tenté de modifier la teneur en hydroxyde de sodium du système.

Aujourd’hui, la plupart des machines industrielles sont connectés à Internet. Ce qui les rend vulnérables aux attaques. Avec la connexion à Internet, ces systèmes deviennent potentiellement des cibles pour tous les types de pirates, qui auraient intérêt à venir les attaquer.

Selon la police locale, le hacker a accédé au logiciel TeamViewer de l’ordinateur de la station et a réussi à déplacer le curseur sur l’écran pour augmenter la concentration d’hydroxyde de sodium dans l’eau de 100 parties par million à 11 100 parties par million (une augmentation de 11 000 %).

Ce produit chimique est utilisé notamment pour réguler l’acidité de l’eau. Une dose trop forte de celui-ci peut cependant être dangereuse pour la consommation humaine.  « C’est évidemment une augmentation significative et potentiellement dangereuse. L’hydroxyde de sodium, également connu sous le nom de soude, est le principal ingrédient des nettoyants liquides pour canalisations », a déclaré Bob Gualtieri.

Par ailleurs, les autorités ont indiqué dans un point de presse que l’anomalie a été décelée très tôt et que la population d’Oldsmar n’a jamais été réellement mise en danger.

laissez un commentaire