Voici l’épice qui lutte efficacement contre la…dépression

Le safran donne de la couleur à nos plats… et évite la grisaille dans nos vies. Extraite des fleurs de crocus, cette épice disposerait de nombreuses vertus médicinales. D’après une récente étude, publiée dans le Journal of Psychopharmacology, l’administration adjuvante de celui que l’on surnomme « l’or rouge » permettrait de lutter efficacement contre la dépression.

Presque deux fois moins de symptômes

Menée par des chercheurs australiens, cette étude s’est intéressée à la santé mentale de 139 personnes âgées de 18 à 65 ans et souffrant de dépression. Ces derniers étaient jusqu’alors uniquement sous antidépresseurs. Pour les besoins de l’étude, une partie des participants ont complété leur traitement par des placebos, l’autre, par un extrait de safran sous forme de comprimé.

Résultat, au bout de huit semaines, les symptômes dépressifs ont presque diminué de moitié (41 %) chez les personnes consommant du safran en plus des antidépresseurs. En revanche, l’administration de placebo ne réduirait pas autant les troubles : 21 % de symptômes en moins. « Avec le safran, la qualité du sommeil, l’esprit d’initiative et de motivation, l’intérêt et le plaisir des activités se sont améliorés », précise le Docteur Lopresti, un des auteurs de l’étude.

Une personne sur cinq est dépressive

La dépression est une maladie qui touche tous les âges et toutes les catégories sociales. En France, une personne sur cinq* a déjà souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie. Chez les seniors âgés de 55 à 85 ans, ils sont près de 4,4%* à avoir vécu un trouble dépressif au cours des 12 derniers mois. Les symptômes, parmi lesquels on retrouve la tristesse ou la qualité du sommeil, peuvent être atténués par la prise de médicaments antidépresseurs. Ainsi, l’administration de comprimés de safran pourrait améliorer l’efficacité des traitements habituels. Et tout cela, à moindre risque en matière d’effets secondaires !

* Source : Inserm