Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici les responsables qui trompent Macky Sall…détournement, vol, faux et mensonges

0

Macky Sall voudrait donner toutes les chances à la mouvance présidentielle de remporter l’élection présidentielle de 2024. Et pour cela il met tous les atouts du côté des responsables de sa coalition. Malheureusement ces derniers montrent des artifices au Président et cachent la réalité. Certains traînent des casseroles, d’autres sont plongés dans des scandales. Et il faut ajouter à cela les mensonges sur les réalités du terrain. A ce rythme, Macky Sall risque de rater le rendez-vous de la Présidentielle de 2024…

Des responsables de l’Alliance pour la République (APR) ne cessent de mentir au Président de la République Macky Sall. Ce dernier tarde à ouvrir les yeux pour se rendre compte qu’il est trompé tout le temps par ces responsables de son parti qui sont sans scrupules. Non seulement, ils lui cachent la réalité du terrain, mais sont trempés dans de nombreux scandales. Si ce ne sont pas eux, ce sont des membres de leur famille. Voilà qui est en train de créer le désamour entre Macky Sall, et le peuple sénégalais écœuré par ces scandales à répétition, et qui finissent dans l’impunité…

macky
Abdou Karim Sall, ancien ministre de l’environnement

Les Sénégalais ont du mal à en croire les yeux. Lorsque, ils ont été mis au courant du contrat d’achat d’armes de 45 milliards passé pour équiper les agents des Eaux et Forêts. Un montant démesuré. Car si cela est vrai, cela veut dire tout simplement que les agents des Eaux et Forêts du Sénégal sont les mieux équipés en armes, pouvons-nous dire sans nous tromper, à travers le monde. Qu’est-ce qui peut justifier donc, la passation d’un contrat de 45 milliards de FCFA pour équiper les agents des Eaux et Forêts ?

L’ancien ministre de l’Environnement a quitté le gouvernement. Il doit rendre des comptes sur cette affaire. Mais, comme toujours, voilà un scandale qui finira par être rangé aux oubliettes. Comme l’a été, avec toujours l’ancien ministre de l’Environnement, l’affaire des gazelles Oryx. Abdou Karim Sall n’est pas le seul à être cité dans des scandales.

Ce ne sont plus de hauts responsables de l’APR à être cités dans des trafics de faux billets. Un des fils du ministre d’Etat Mbaye Ndiaye vient d’être arrêté à Thiès. Il serait mêlé à un trafic de faux billets. De faux billets d’une valeur de 1 milliard FCFA ont été saisis par la gendarmerie sur les mis en cause. Mbaye Ndiaye fait partie des proches du Président de la République, ses enfants aiment agir en marge de la loi, car se sentant impunis.

Scandale au logement de fonction de Mbaye Ndiaye

En effet, selon des informations de Xibaaru, c’est un autre de ses fils qui s’était senti si impuni, qui n’avait trouvé rien de mieux, durant ces derniers mois, que de faire des transformations dans le logement de fonction attribué à son père, non loin du Camp militaire Dial Diop. Il y avait construit une supérette qu’il exploitait. Il a fallu que l’armée, mise au courant, fasse une descente dans les lieux pour mettre en demeure et exiger fermement la destruction de cette supérette. Voilà donc, des scandales qui ternissent l’image du Président de la République Macky Sall auprès des Sénégalais.

mackyCela, les responsables de l’APR le savent, mais ils maquillent la réalité du terrain, et donnent de fausses informations au Chef de l’Etat, Macky Sall, qui n’hésite pourtant pas à mettre la main dans le coffre pour les appuyer financièrement. Ils font croire au Président Macky Sall qu’ils sont populaires dans leur localité et ont une base, alors qu’il n’en est rien.

Dans le cadre d’une opération qu’ils montent pour faire croire au Président de la République qu’ils ont le contrôle de la situation, ils ont défini à l’issue d’un SEN de l’APR, un programme de montage de nouveaux comités, avec le placement de 1 500 000 cartes de membre sur toute l’étendue du territoire et de la diaspora…Mais, ceci est loin d’être matérialisé.

Adja Dada Mboup, responsable Apériste dévoile à ce propos, la réalité sur le terrain : « Le terrain est vide. Je ne sais pas si le Président est au courant de la situation qui prévaut à Guédiawaye. Des personnes ont jeté des cartes de membre de l’APR dans les filaos. Ceux qui sont nommés dans les postes étatiques savent très bien qu’ils ne peuvent mobiliser ni vendre des cartes de membre. J’ai peur de voir des gens faire des copier-coller et imiter les signatures des autres pour revenir leurrer le Président ».

Les mensonges doivent cesser. Macky Sall court vers une désillusion en 2024.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire