Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici l’origine de l’argent de Sonko et PASTEF….en plein centre ville

Le leader du PASTEF, Ousmane Sonko
2

C’est un édifice qui se trouve en plein centre ville qui est au cœur du financement de Pastef…Le ministère des finaces et du Budget qui regroupe les agents des impôts et Domaines regorge sans aucun doute les mécènes qui financent le parti de Sonko

Pastef est sans doute l’un des partis de l’opposition les plus actifs. Et s’il en est ainsi c’est parce que le parti des Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité veut, selon les dires de leurs membres, se départir des pratiques du système en place. Et pour y arriver Ousmane Sonko et Cie ne manquent pas de stratégies.

Mais ce parti qui veut avoir les mains propres est pleinement mouillé dans le système qu’il combat. Ce parce que l’origine de leurs financements est toujours sujet à polémique. Et les révélations faites par nos confrères du « Dakar Times » dans leur édition du mardi dernier, remet au gout du jour cette affaire.

Si l’on en croit le journal, des agents des impôts et Domaine affiliés à Pastef utilisent des terrains pour financer leur formation et pour corrompre d’autres personnes. Et selon nos confrères, ils ont même octroyé à un activiste corrompu, un terrain qui a défrayé récemment la chronique dans le lotissement du SAID sur le TF14140/DP. Le don lui a été fait par un agent dont le nom a été gardé secret, un fonctionnaire membre de Pastef et membre du Syndicat des Impôts et Domaines affecté au Domaine de Foire.

Cette révélation vient conforter les dires d’Aliou Sall en 2019. En effet le frère du chef de l’Etat soupçonnait le Syndicat des Impôts et Domaines de financer Ousmane Sonko. Il a pris pour prétexte, le terrain affecté au syndicat susnommé et qui se situe sur la bande des filaos de Guédiawaye. Deux (2) ans après, cette thèse commence à se conformer. Et les Patriotes ne valent pas plus que les personnes qu’ils combattent. Car au moment où il se partagent les terres, des pères et mères de familles peinent à joindre les deux bouts.

Ousmane Sonko est pleinement dans le système et cela il est impossible de dire le contraire. En effet celui qui accusait l’Etat de bloquer le décollage de son cabinet « Atlas », dirige, désormais son parti comme un président. L’argent coule à flot à Pastef. Et cet argent ne vient pas du ciel. Le député accusé de viols présumés profite bien des largesses de ses amis des impôts et Domaine sous le nez et la barbe de l’Etat du Sénégal.

Le Ministère des Finances est devenu le nouveau refuge de Pastef. Les partisans d’Ousmane Sonko y ont installé une base solide qui aide financièrement ce parti qui est en chute libre depuis les évènements du mois de Mars. Les Patriotes, en opération de charme, ont besoin d’argent pour reconquérir les zones perdues. Et ils vont y arriver avec le financement de leurs partisans des impôts et domaine. Ce parce que dans la prochaine promotion des agents des impôts, la moitie est de Pastef.

Pastef, qui ne voulait pas des financements de lobbies, ne fait pas plus que les partis qu’il combat. Ousmane Sonko et ses patriotes sont désormais pleinement dans le système car la politique au Sénégal nécessite de gros moyens financiers. Raison pour laquelle ce parti, dont le leader se dit incapable de payer ses massages thérapeutiques « pour se soigner », vit aujourd’hui comme un roi.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (2)