Ultimate magazine theme for WordPress.

Yewwi cherche l’argent…Benno Bokk Yakaar sort les milliards

1

Benno et Yewwi ont commencé la campagne avant l’heure. Cette dernière commence, selon le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), le samedi 8 janvier 2022 à minuit et prend fin le vendredi 21 janvier à la même heure. Durant cette période les candidats vont faire le tour de leur circonscription pour tenter de convaincre leurs futurs administrés. Et cela nécessite des moyens humains et économiques colossaux qui ne sont pas à la portée de tout le monde. Dans cette bataille, Benno Bokk Yakaar semble tenir le bon bout. Chose que l’opposition a compris. Pour s’aligner, Yewwi Askan Wi a lancé une collecte qui servira à financer sa campagne.

Au Sénégal, la politique ne peut se faire sans argent. C’est dans cette optique que la coalition Yewwi Askan Wi cherche de l’argent pour financer sa campagne. Et c’est Ousmane Sonko qui a lancé l’appel aux dons, le week-end passé, à Thiès. Le leader du parti des patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (Pastef) a demandé une participation symbolique de 500F de militants et sympathisants pour soutenir leur campagne.

Fauchée par leurs multiples sorties, la coalition a besoin que les électeurs s’impliquent financièrement dans la campagne de Yewwi Askan Wi. Et si ses milliers de militants venaient à donner chacun 500 FCFA, Sonko et Yewwise retrouveraient avec un pactole de centaines de millions. Une coquette somme qui pourrait leur permettre de faire face à Macky Sall et son régime en 2022. Mais avec l’étiquette de personnes violentes colée sur le dos de certains leaders, il sera très difficile pour cette coalition d’atteindre le montant fixé pour battre campagne.

Les personnes qui porteront ce combat seront sans doute des patriotes. Malheureusement pour eux, ils ne feront pas le poids face à Benno Bokk Yakaar. Macky Sall activera tous les leviers qu’il dispose pour les bloquer. A travers ces services et ministères, il lui sera plus facile de toucher le maximum d’électeurs. Le chef de l’Etat va mobiliser des milliards pour gagner les élections locales et Yewwi Askanwi cherche le portefeuille de ses militants.

Le gouvernement va distribuer, à quelques encablures des Élections Locales du 23 janvier 2022, plus de 46 milliards de FCFA aux Sénégalais, 10 milliards pour les retraités et 8 milliards pour les talibés. Avec tout cet argent qui circule, le pouvoir à toutes les chances d’avoir le maximum de conseillers municipaux et départementaux. « Qui paye, détient le pouvoir », dit-on. Alors la machine de guerre Benno Bokk Yakaar a une sacrée avance par rapport à ses adversaires.

En se faisant financer, Yewwi Askan Wi joue avec sa crédibilité. En effet, les maires qui vont bénéficier de ces financements auront la lourde responsabilité de gérer minutieusement le budget de leurs communes. Ou alors, ils devront rendre compte à ces personnes qui les ont portés à ces postes. Un pari risqué pour Sonko et Cie.

Une chose est sure, l’argent circulera à flot pour ces prochaines élections. Des milliards seront dépensés pour courtiser le vote des électeurs. Mais il le faut le reconnaitre, l’argent n’a jamais fait gagner une élection. Avec toute l’argent qu’il a distribué en 2012, Abdoulaye Wade s’était fait battre par Macky Sall. Une preuve que « l’argent ne fait pas toujours le bonheur. »

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)