Ultimate magazine theme for WordPress.

Yewwi sans programme…Sonko et Barth chassent les Homos

2

Incroyable mais vrai. L’opposition est en panne de programme. Et leur seule alternative est la chasse aux homos avec Macky Sall comme principal accusé. Dans les dernières déclarations des responsables de Yewwi, les Sénégalais ont été surpris d’entendre l’affaire des « homosexuels » qui avait été servie lors des locales de janvier 2022. Un retour sur la chasse aux homos qui démontre clairement que les tenors de l’opposition ne savent quoi servir aux Sénégalais. Incapables d’attaquer Macky Sall sur son bilan, ils ressortent le sujet harassant de l’homosexualité…

homoCeci est bien le signe que la principale force de l’opposition, Yewwi Askan Wi est aux abois. Elle sait qu’à coup sûr, elle sera perdante aux élections législatives du 31 juillet 2022. Faute d’un programme crédible et alternatif à présenter aux électeurs, Yewwi Askan Wi se lance dans une campagne de dénigrement. Yewwi Askan Wi remet sur la table le débat sur la légalisation de l’homosexualité au Sénégal. Un débat dont on se demande où se trouve la pertinence, car aucun acte fort n’a été posé au courant de ces longues dernières années, indiquant que le Sénégal est un pays qui va dépénaliser la pratique de l’homosexualité.

Tout ceci est le signe du désarroi dans lequel se trouve l’opposition. Des hommes religieux ainsi que des membres de la société civile qui ont un agenda caché, avaient essayé de trouver une brèche où s’engouffrer en agitant ce débat sur l’homosexualité, pour se lancer dans la chasse aux Locales de janvier dernier. Leur plan avait échoué. Ce sera de même pour l’opposition. Et beaucoup de Sénégalais se demandent les raisons qui peuvent pousser l’opposition à agiter à nouveau un débat qui ne doit plus être un au Sénégal.

Les tenants actuels du pouvoir, ceux qui seront appelés à les succéder sont tous avertis qu’au Sénégal, la société ne permettra jamais que l’homosexualité soit légalisée. Voilà qui est clair. Mais, il va falloir toujours que des hommes politiques en panne d’inspiration, essayent toujours d’agiter ce débat pour se relancer. Barthélémy Dias qui a du mal à s’adresser aux Dakarois, veut remettre sur la table ce débat. Barthélémy Dias aime se moquer des Sénégalais. Il sait très bien qu’il n’est pas le bon exemple sur certaines questions liées aux mœurs.

barthBarthélémy Dias a donc peu de chance de voir son thème sur l’homosexualité prospérer. Et nos hommes politiques, surtout s’ils sont frappés de malhonnêteté aiment jouer aux amnésiques. Barthélémy Dias et tous ceux qui s’essayent sur le terrain, feignent d’oublier ce fameux discours de Macky Sall. « Je garde la même posture depuis toujours. Jamais, je ne changerai la loi en place malgré les pressions. Que les gens arrêtent donc d’inventer des choses qui n’existent pas, car cela ne saurait leur faire accéder au pouvoir ».

Malgré cet avertissement du Président Macky Sall, le mensonge continue et montre à quel point certains hommes politiques sans aucun scrupule, sont prêts à tout pour assouvir leurs ambitions. Cependant, ils se trompent lourdement, le peuple a finalement compris que c’est un faux débat qui est agité par des hommes politiques opportunistes qui pensent leur entraîner dans des combats qui n’existent pas. La preuve que ce débat n’est entretenu que par l’opposition. Même la société civile a abandonné ce créneau.

Barthélémy Dias ne se rend même pas compte à quel point il s’est discrédité dans son faux débat sur l’homosexualité. Il montre aux Sénégalais que Yewwi Askan Wi n’a d’autre choix que de se lancer dans la campagne de dénigrement pour espérer engranger des voix au cours de ces élections législatives. Ce qui éloigne Yewwi Askan Wi des Sénégalais qui voient clair dans le jeu de certains responsables de cette coalition…

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (2)