2800 enfants meurent au Sénégal de la…pneumonie

84mille cas enregistrés en 9 mois, 2800 décès en 2018. Les chiffres font froid dans le dos, les enfants meurent à cause de ce tueur silencieux qu’est la pneumonie. Les bébés de 0 à 5 continuent à payer de leur vie la recrudescence de la pneumonie au Sénégal.

Selon Dr Aïssatou DIOP, chef de la division survie de l’enfant, la pneumonie tue chaque année au moins 3 mille enfants de moins de 5 ans dans notre pays. Soit 12 % de décès chez les petits. Ce qui fait que, selon Dr DIOP, cette infection respiratoire attire de plus en plus l’attention de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).


Selon la spécialiste, la maladie se manifeste au début chez l’enfant par une toux accompagnée d’un rhume. A ce stade, conseille-t-elle,  on peut donner à l’enfant le miel et le citron. Mais, si cela persiste il faut immédiatement l’amener à l’hôpital. «La pneumonie est présente partout au Sénégal. Mais, il y a des régions plus vulnérables comme le nord et le sud-est du fait de déterminants liés au secteur de la santé. Mais aussi d’autres comme le manque de moyens, le recours tardif aux soins ou certaines pratiques traditionnelles qui causent des complications», indique-t-elle.