Ultimate magazine theme for WordPress.

Abdoulaye Fofana Seck sur le sacre des Lions : « une nouvelle ère…un Président nouveau »

0

Une nouvelle ère, un Président nouveau

Inauguré ce 06 février 2022 par les Lions de la Téranga, un vent frais et nouveau souffle sur un Sénégal apaisé. Cette brise océanique aura mis un demi siècle pour ventiler un pays fier et endurant, comme pour récompenser enfin son peuple, si attachant et résilient, qui aura enduré des tempêtes sablonneuses et des harmattans chauds, secs et déchirants.

C’est comme si en se plaçant au faîte de la planète africaine du football, ces adolescents et jeunes hommes pétris d’engagement et de détermination indiquaient une direction, fixaient un cap et respectueusement appelaient à une nécessaire révision des postures clivantes pour souder dans l’érain une nation unie et gagnante comme voulue et souhaitée par l’illustre Président-poète Léopold Sédar Senghor.

Une telle invite s’adresse à l’ensemble des citoyens Sénégalais certes, mais elle murmure à l’oreille de ceux qui ont en main le destin du Sénégal, ou aspirent à ce statut, à saisir l’immense passe décisive que leur offre Sadio Mané et sa bande, sous la ferrure du coach Aliou CISSÉ pour enclencher une nouvelle ère conduite par un nouveau Macky SALL, président d’un Sénégal nouveau et pacifié.
Parce qu’au fond, le président SALL a, ici, été un acteur majeur de cette belle et brillante conquête des Lions de la Téranga. Jamais ses efforts, son soutien, ses encouragements encore moins sa foi en ses ambassadeurs n’ont fait défaut. À aucun moment, ni en quelque circonstance.
Sans parti pris et sans excès de langage, cette victoire est la sienne et celle de son équipe. Une victoire du peuple Sénégalais dans un bel élan de solidarité et de communion.
Elle pose, certes, moult défis sur ce qui reste en chantier pour un renouveau du football Sénégalais, et dans une plus large mesure, celui du sport qui, à bien des égards, vaut à ce petit pays par la taille mais immense par ses hauts faits, une réputation et une reconnaissance incontestables.
Singulièrement et c’est là, une des magies que seul le sport peut inventer, c’est moins par la science politique que par l’esprit du sport, que surgit un moment béni à la faveur duquel, le Sénégal peut amorcer un ère nouvelle pleine de promesses et riches de fruits inespérés, qui ont noms Consensus, Paix, Solidarité, Succès, Entente, Harmonie, etc.

Le président SALL se voit ainsi offrir une des rares circonstances durant lesquelles un peuple et ses dirigeants trouvent les clés de toutes les équations majeures qui font obstacle à son bonheur et à son développement.
L’occasion historique qui s’offre au président Macky SALL est celle qu’il a lui-même annoncée, celle de s’inscrire dans une nouvelle ère et d’opérer les changements et correctifs qui s’imposent avec la bénédiction de larges segments de la société. La posture républicaine des leaders de l’opposition qui ont répondu à l’invitation du Chef de l’Etat pour accueillir les Lions, champions d’Afrique, à l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor, est remarquable.
Dans cet bel élan de générosité, il serait un Président consensuel, bâtisseur de ponts et d’autoroutes, mais aussi de ponts de paix et d’autoroutes du bonheur.

Rassembleur et peu enclin à prêter l’oreilles aux pyromanes de tous les camps, il serait le coach d’une belle team qui à l’instar des Edouard MENDY, Kalidou KOULIBALY, Sadio MANÉ mais aussi des Bouna SARR, Abdou Lahad DIALLO, Saliou CISS, Idrissa Gana GUEYE, Pape GUEYE, Cheikhou KOUYATÉ, Ismaïla SARR, Famara DIEDHIOU, Habib DIALLO, Nampalys MENDY, Bamba DIENG et toute leur bande irait conquérir le graal et faire sourire de satisfaction du haut de l’olympe, les défunts Alassane Ndiaye Allou, Abdoulaye FOFANA, Lamine DIACK, Mawade WADE, Youssou NDIAYE, Matar NIANG, Jules François BOCANDE, Pape Bouba DIOP et autres monuments du panthéon sportif Sénégalais.

Le vent frais qui souffle sur le Sénégal mérite que notre pays respire à pleines narines et face à l’océan, se dresse vers l’avenir plein de promesses, un lendemain enchanteur .
Alors, le Président Macky SALL peut être cette main choisie par DIEU pour arpenter ce chemin d’or, vers une ère nouvelle.

Abdoulaye Fofana SECK

laissez un commentaire