Affaire IAAF : Lamine Diack n’ira pas en prison mais il reste…

Lamine Diack, l’ancien chef de l’organe directeur mondial de l’athlétisme, a été condamné par les autorités françaises à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, après avoir été reconnu coupable de corruption.

Le Sénégalais de 87 ans, était accusé de corruption et de blanchiment d’argent liés au scandale du dopage en Russie.

Mais Diack-Père n’ira pas en prison. Selon BBC-Afrique, il appartient désormais à la Cour d’appel de Paris de confirmer, de réduire la peine prononcée à l’encontre de Lamine Diack ou de le relaxer. D’ici là, Lamine Diack restera en résidence surveillée, en attendant le jugement qui sera rendu par cette cour.