Ultimate magazine theme for WordPress.

Révélation : un coordonnateur de And Samm Jikkoyi recevait des enveloppes du Palais

1

Depuis près d’un an, un collectif dénommé And Samm Jikko Yi qui regroupe près de 141 structures de la société civile (associations religieuses, des ONG, des associations de la société civile, des rappeurs, des partis politiques et plusieurs députés de l’opposition) exige la criminalisation de l’homosexualité. Et aujourd’hui, cette association se vante d’avoir fait basculer les résultats des locales dans certaines villes. Et pourtant les membres de cette association sont loin d’ignorer qu’un de leur illustre coordonnateur recevait des enveloppes du Palais de 2013 au 1er novembre 2020…

And Samm Jikko Yi est-il le refuge de pseudos « religieux » assoiffés d’argent et de pouvoir qui mènent un combat contre le régime en ciblant le sujet sensible qu’est l’homosexualité ? Au Sénégal, quand vous soulevez la problématique de l’homosexualité 90% des musulmans et Chrétiens du pays vous écoutent. Et quand vous la combattez, vous êtes sûrs d’avoir comme partisans les ¾ de la population sénégalaise. Et c’est ce qu’a compris le collectif And Samm Jikko Yi. Ils ont su frapper là ou ça fait mal dans le cœur des Sénégalais.

Bine que la loi pénalise l’homosexualité, le collectif And Samm Jikko Yi demande à l’état d’aller plus loin en la criminalisant. Et pourtant Macky Sall, face au président des Etats Unis et devant le premier ministre Canadien avait déclaré que l’homosexualité ne sera jamais légalisée au Sénégal. Mais cela ne suffit pas à And Samm Jikko Yi qui exige « l’arrêt de l’agenda Lgbt au Sénégal qui est managé, d’après des membres dudit collectif, via des structures tentaculaires onusiennes comme l’Unesco et le Parlementarian for global action (Pga)… ». Des arguments sortis de nulle part qui sont loin des desseins inavoués de ce collectif.

Et c’est un chef religieux qui accuse And Samm Jikko Yi d’avoir un autre objectif que la lutte pour la criminalisation de l’homosexualité. C’est Serigne Lamine Sall fils du vénéré Serigne Abass Sall de Louga qui éventre le projet funeste de ce collectif : « ils sont dans la politique ». Et le marabout de Louga d’expliquer : « Ils m’avaient approché au début de leur initiative. Mais j’ai découvert par la suite, qu’il y avait derrière cette agitation des intentions politiques ».

and

Mais ce que le marabout de Louga précise sur les réelles intentions du collectif And Samm Jikko yi, est effrayant : « En m’expliquant le but de leurs démarches, ils m’ont expressément signalé qu’ils étaient à la base de la défaite du Président Macky Sall, dans certaines villes du pays grâce aux discours contre l’homosexualité qu’ils ont tenu tout au long de la campagne. Ils m’ont dit qu’ils comptent reprendre la même démarche pour faire tomber Benno Bokk Yakaar aux prochaines législatives. C’est à partir de ce moment, j’ai compris que je ne pouvais pas être dans ce complot. Moi Serigne Lamine Sall, seul l’Islam m’intéresse »

A l’instar des propos du marabout Serigne Lamine Sall de Louga, xibaaru va vous faire une révélation de taille sur le vrai visage de ceux qui dirigent ce mouvement. De soi-disant combattants au service de l’Islam qui cachent en réalité des politiciens véreux et des frustrés qui en veulent à Macky à cause de certains avantages perdus. C’est le cas d’un des coordonnateurs dudit mouvement qui doit son ascension sociale aux enveloppes du Palais…

Le 1er novembre 2020, Macky Sall change de gouvernement. Tous les engagements pris par l’état envers des associations, des syndicalistes, des chefs religieux et quelques particuliers allaient prendre un sacré coup. Tous ceux qui recevaient des enveloppes de soutien du Palais allaient se retrouver du jour au lendemain sans soutien. Et parmi eux, un responsable d’une association, coordonnateur d’une structure religieuse, qui recevait 1,5 million par mois, se retrouve subitement sans soutien. Et aujourd’hui, il est l’un des membres actifs de And Samm Jikko Yi.

Et ce coordonnateur qui avait introduit une demande d’aide par un ancien envoyé spéciale du président, s’est vu accorder une subvention de 1,5 par mois qu’il empochait sans informer son association. Cet argent, il le réservait pour lui. Et pendant des années, à l’insu des membres de son association, il se déplaçait vers l’avenue Léopold Sédar Senghor chaque 5 du mois pour récupérer son enveloppe grise. Et quand le 1er novembre 2020 est passé par là…les enveloppes du Palais suspendues, il est devenu l’une des bêtes noires du régime.

Le collectif And Samm jikko Yi doit d’abord combattre la corruption en son sein mais aussi l’homosexualité et la bisexualité de certains de ses membres. Saviez qu’un frère d’un responsable d’une association membre du collectif And Samm Jikko yi est un homosexuel vivant en France. Et le même responsable avait un cousin aujourd’hui décédé qui fut un membre de la Rose-croix et bisexuel qui apparaissait au JT d’une chaîne de télévision Sénégalaise…(nous y reviendrons)

La rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (1)