Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky envoie Antoine Diome pour la destruction totale de l’opposition

Le tout -puissant ministre de l'Intérieur, Antoine Diome
1

Le plan de Macky Sall pour les prochaines élections : Armer Antoine Diome pour neutraliser Ousmane Sonko

Pour le Président de la République Macky Sall, son idée de réduire l’opposition au Sénégal à sa plus simple expression tient toujours. Ce n’est pas pour rien que Antoine Diome est nommé ministre de l’Intérieur en remplacement de Aly Ngouille Ndiaye. Macky Sall vise une destruction totale de l’opposition. Et le personnage parfait à envoyer au charbon pour accomplir ce sinistre dessein, il le trouve en Antoine Diome. Le parfait personnage prêt à accomplir toutes les besognes qu’on lui demande sans pour autant se poser des questions.

Comme un bulldozer, Antoine Diome entame la mission pour laquelle il est nommé ministre de l’Intérieur. Antoine Diome entame son chantier en ayant dans sa ligne de mire Ousmane Sonko. Ainsi, le Président de la République Macky Sall, après avoir réussi à amadouer Idrissa Seck désormais dans le camp de la mouvance présidentielle et une partie de l’opposition dans son « faux » dialogue, engage la dernière bataille de son plan de destruction totale de l’opposition.

Idrissa Seck désormais rangé dans son camp, Khalifa Sall et Karim Wade pour l’instant hors-jeu à cause des poursuites judiciaires contre eux, il ne reste au Président de la République Macky Sall qu’à neutraliser le leader du Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko. Un sinistre plan est en train d’être monté. Et, c’est là où est attendu Antoine Diome qui doit élaborer tout un scénario dont l’aboutissement doit être la dissolution du parti de Ousmane Sonko.

Le Président de la République Macky Sall pourra ainsi dormir de ses deux yeux. Idrissa Seck dans son escarcelle, Khalifa Sall et Karim Wade out, Ousmane Sonko totalement neutralisé, qui pour se mettre à travers son chemin, et celui de son parti lors des élections locales appelées à se tenir durant cette année 2021.

Quelle pour opposition face à la coalition présidentielle à l’occasion des Législatives en 2022. En réalité, si Antoine Diome parvient à réussir la mission qui lui est confiée en éliminant Pastef du champ politique, le Président de la République Macky Sall pourra dérouler jusqu’en 2024 sans une opposition véritable face à lui, et même se présenter sans coup férir candidat à un troisième mandat…puis un quatrième.

La rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (1)