Bacary Seck : « Macky a réussi à sortir notre pays de la boue »

AUX GÉMISSEMENTS FRIVOLES DE CERTAINS, OPPOSER LES CONCRÈTES RÉALISATIONS DE SEM MACKY SALL.

L’actualité politique sénégalaise est, depuis un certain temps, jalonnée par des sorties les unes plus hilarantes que les autres. Ces attaques, à l’endroit du Chef de l’État et de son gouvernement, ourdies par une certaine opposition en panne sèche ne sont nullement une nouveauté. C’est leur manière à eux de s’agripper à une existence politique sous assistance respiratoire. Et l’oxygène dont ils ont besoin, ils ne peuvent l’avoir qu’à travers ce bavardage intempestif auquel ils veulent nous convier.
C’est un secret de polichinelle ! Pour pouvoir vaincre quelqu’un, il faut l’emmener sur un terrain que l’on maîtrise parfaitement. Or, le bavardage à outrecuidance, les allégations mensongères, les sorties abracadabrantes, les pseudo-révélations sans preuve aucune…., sont des choses maîtrisées, bues par ces derniers. C’est leur terrain de prédilection!
Par contre, nous qui sommes de l’Alliance Pour la République, nous qui croyons à la vision de SEM Macky Sall,  disposons d’une arme redoutable : les réalisations concrètes de SEM Macky Sall qui sont visibles un peu partout sur le territoire national.
Au gré des vents et tempêtes, SEM Macky Sall a réussi à sortir notre pays de la boue où il a été enlisé depuis bien des années, par ses prédécesseurs. Ce bilan, plus que positif sur bien des secteurs, lui a permis de rempiler à la tête du SÉNÉGAL pour son second mandat. Dès lors, le Sénégal ne cesse de gravir les marches de l’émergence, sous la vision éclairée de SEM Macky Sall. Ce processus, pouvant même prendre le nom de progrès, est salué chaque jour par des pays appelés puissances et, bien entendu, qui adoptent le modèle sénégalais comme référence. Nous en voulons pour preuve le PUDC et l’Université Virtuelle du Sénégal ( UVS) qui ont fini de séduire plus d’un. Ces avancées significatives sont à mettre dans l’escarcelle du Président Macky Sall et de son gouvernement qui ont jeté les bases de l’émergence à un moment où l’espoir était devenu utopique. Entre les chantiers qui sortent de terre un peu partout, les autoroutes, les routes, les pistes rurales, des programmes tels que PUMA, PUDC, PROMOVILLES, CMU….l’allègement du panier de la ménagère avec la réduction significative du prix des denrées de première nécessité, l’augmentation des bourses des étudiants et la diminution du prix des tickets de restauration, la construction de six nouveaux pavillons à l’UCAD et l’augmentation de la capacité d’accueil des universités, l’amélioration de la desserte électrique avec la réduction du coût de l’électricité , la Cité de l’émergence avec ses 17 tours en centre-ville de Dakar, le Train Express régional Aéroport Blaise Diagne-Gare ferroviaire de Dakar, le Tramway Blaise Diagne-Dakar, le Projet de Bus Rapide Transit sur voies réservées entre Guediawaye et Dakar-centre, la Construction du Quai de pêche de Soumbédioune, la Chaloupe Dakar-Rufisque, l’agrandissement du Stade Alioune Sitoe Diatta, la Construction de l’aréne nationale, la construction du Centre International de Conférence Abdou Diouf à Diamniadio, les sphères ministérielles de Diamniadio, la grande mosquée de Guédiawaye, des tracteurs et du matériel agricole de qualité mis à la disposition des agriculteurs, la police innovée et rééquipée devient la quatrième du continent
remise sur pied de la compagnie aérienne Air Sénégal S.A avec ses deux Boeing néo A330, l’aéroport International Blaise Diagne, des bateaux patrouilleurs offerts à la marine nationale dont le « Conejera », le « Ferlo », le « Fouladou » et le « Kédougou », de nouveaux bus Dakar Dem Dik et Sénégal Dem Dik mis à la disposition des populations, des bus Tata éparpillés dans toutes les régions pour faciliter la mobilité des sénégalais, des taxis de l’émergence disponibles et salués par la population bref! (la liste est loin d’être exaustive), le Sénégal s’est résolument tourné vers l’émergence.
Et plus récemment, le mardi 29 Septembre 2020 plus exactement, s’est tenu un conseil présidentiel exclusivement dédié à la relance de l’économie nationale, ce qui consacre un nouvel élan dans la conduite des changements macro-économiques imposés par le coronavirus. En effet, SEM Macky Sall a compris que le temps de la résilience face à l’ampleur sans précédent de la pandémie de la Covid19 doit céder le pas à la relance. Ainsi, le PAP2A ( Plan d’Actions Prioritaires ajusté et accéléré) est mis en place, et devra permettre à notre pays de renouer avec la trajectoire initiale du Plan Sénégal Émergent (PSE), de consolider les acquis et de hâter sa marche vers l’émergence en 2035.
Voilà du concret! des éléments de langage plausibles que ces gens doivent entendre, même s’ils ne le veulent pas! Car sur ce terrain, il n’auront pour argument que la dénégation au moment où la quasi-totalité des Sénégalais auront constaté de visu les efforts considérables de huit années de dur labeur. Et comme dirait l’autre, quand on est sur le chemin de la réussite et qu’à chaque fois on se retourne pour renvoyer une pierre à quelqu’un qui vient de nous la jeter, on risque de ne point arriver à destination, de ne jamais réussir.

 

Bacary Seck