Ultimate magazine theme for WordPress.

Bignona: Les animateurs polyvalents des cases des tout-petits en grève de la faim

Les animateurs de la case des tout-petits de Bignona
0

Les animateurs polyvalents des cases des tout-petits du département de Bignona vivent des moments très difficiles. En effet, ils ont entamé jeudi une grève de la faim pour exiger une formation et leur intégration dans la fonction publique comme prévu, selon leur porte-parole Mamadou Saliou Diallo.

Les 39 volontaires accusent la direction de l’agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits de jouer au dilatoire et de non-respect de ses engagements. Un peu plus de 600 animateurs avaient été recensés à travers le pays et devaient être mis en position de formation en deux cohortes. La première a démarré la formation qui n’a pas encore abouti en 2020. Le deuxième groupe attend toujours sans être édifié. Aucune date et pas même la liste des animateurs retenus ne sont connues. Voilà ce qui a poussé ces animateurs a mené le combat pour leur avenir.

Ils ne comprennent pas que l’Etat cherche à recruter cinq mille enseignants et laisser en rade ceux qui y sont déjà depuis plusieurs années sans aucune rémunération. Ils sont déterminés à aller jusqu’au bout et ne comptent pas arrêter cette grève de la faim s’il n’y a pas de réponse concrète à leur revendication et ce, quelles qu’en soient les conséquences. C’est le siège du syndicat des enseignants libres du Sénégal (SELS) que les animateurs ont choisi pour se regrouper afin de mener le combat ensemble.

L.BADIANE pour xibaaru.sn

laissez un commentaire