C’est la fin du Dg de Dakar Dem Dikk…Me Moussa Diop est cuit

Objet de contestations de toutes parts : Me Moussa Diop, le Dg de Dakar Dem Dikk sur siège éjectable

Le Directeur général de Dakar Dem Dikk (DDD), Me Moussa Diop ne doit rien perdre pour attendre. Me Moussa Diop est décidément dans la mauvaise pente. A DDD, sa gestion est décriée par les syndicalistes de la boîte. Ces derniers lui reprochent sa gestion solitaire. On lui accuse également de gestion « clientéliste ». Telle sa décision d’affecter des bus desservant sans aucune logique commerciale et économique la ligne Podor – Richard-Toll. Une décision, selon les syndicalistes de DDD ne visant pour Me Moussa Diop qu’à élargir sa base politique à Podor.

Ce dimanche sur les plateaux de Sen TV, Me Moussa Diop se plaint que sa demande d’audience depuis mi-décembre 2019 auprès du Chef de l’Etat Macky Sall reste lettre morte. Me Moussa Diop soutient que cette demande d’audience est inscrite dans le cadre des activités de la coalition « Macky 2012 ». Il accuse ouvertement Mahmoud Saleh, le Directeur de cabinet politique de faire obstruction à sa demande d’audience auprès du Chef de l’Etat. Me Moussa Diop doit certainement sentir que c’est le début de la descente aux enfers pour lui.

Selon des sources proches du Palais présidentiel, son limogeage à la tête de DDD est déjà acté.

Me Moussa Diop n’est certainement pas né de la dernière pluie. Il doit savoir que les carottes commencent à être cuites pour lui, si en sa qualité de Coordonnateur de la coalition « Macky 2012 », poste qui lui est contesté d’ailleurs par une frange importante de cette structure, il éprouve toutes sortes de difficultés pour rencontrer le Chef de l’Etat.

Me Moussa Diop se doit de ne s’en prendre qu’à lui-même. Aujourd’hui, nombreuses sont les structures de « Macky 2012 » qui approuvent la mesure de suspension de son poste de Coordonnateur qui le frappe. Il ne perd rien pour attendre, cette suspension au sein de « Macky 2012 », est le jalon, en attendant son limogeage à la tête de DDD. Me Moussa Diop doit perdre le sommeil en ce moment à chaque veille de la tenue du Conseil des ministres.

La rédaction de Xibaaru