Coronavirus. 300 clients d’une boîte de nuit en quarantaine à cause…

Un « super contaminateur » du coronavirus a été détecté à Zürich, en Suisse, vendredi 26 juin 2020. 300 personnes qui avaient fréquenté la même boîte de nuit que lui, quelques jours plus tôt, ont dû être placées en quarantaine.

En Suisse, où les boîtes de nuit ont rouvert malgré la pandémie de coronavirus, 300 personnes qui avait fréquenté la boîte Flamingo Club, une discothèque de Zürich, dans le nord du pays, ont dû être placées en quarantaine pour dix jours samedi 27 juin.

Les autorités de la ville expliquent que ces personnes, clients de l’établissement, barmans et videurs ont dû être reconfinés car ils pourraient avoir croisé la route d’un « super contaminateur ».

Cet homme, testé positif au Covid-19 le jeudi 25 juin, est plus contagieux que la moyenne. Il serait responsable de la contamination de cinq autres personnes qui étaient avec lui lors de cette soirée en discothèque le 21 juin.

Afin de stopper la chaîne d’infection, les autorités sanitaires ont contacté le propriétaire de la boîte de nuit  Flamingo Club qui a pu leur transmettre la liste des clients et employés qui travaillaient ce soir-là.

Les autorités de la ville expliquent dans un communiqué que « cet incident montre à quel point il est important de respecter les règles de distance et d’hygiène et de prendre des responsabilités personnelles. Il est nécessaire de rester à la maison même en cas de symptômes légers ».