Covid-Bignona : Des centaines de personnes rassemblées pour des audiences foraines sans mesures barrières.

Ce qui se passe ce Mercredi à Bignona est inadmissible et gravissime. Au moment où l’État prend toutes les mesures nécessaires pour limiter la propagation du covid-19, l’on note un gros rassemblement à Bignona pour une audience foraine d’état civil.
En effet, beaucoup d’enfants notamment scolarisés ne disposent pas d’extrait de naissance et pour résoudre ce phénomène, des audiences foraines sont tenues chaque année par le tribunal d’instance. La même procédure est organisée cette année, seulement, pas dans les mêmes conditions. Les années précédentes.
Les directeurs d’école rassemblaient les documents nécessaires et venaient les déposer à l’IEF auprès d’un agent  désigné à cet effet et ce dernier se chargeait de tout convoyer au tribunal. Cette années, l’autorité responsable a décidé d’organiser des audiences  regroupées où il est demandé pour chaque enfant, la présence des parents et de témoins. Ce qui fait que pour chaque demandeur, 5 a 6 personnes doivent être présents. Ainsi, des centaines de personnes se sont retrouvées au même moment dans l’enceinte de la mairie de Bignona. Dans ce contexte de pandémie, la règle c’est d’éviter les rassemblement ou de respecter les mesures barrières.
Ce qu’on a noté à Bignona est que, non seulement il y a un rassemblement monstre mais pire encore, il n’y avait pas de dispositif pour faire respecter les mesures barrières. Les gens se bousculent devant la porte de la salle d’audience, la plupart sans masque et dans l’ignorance totale de la distanciation physique. Le tribunal veut aider les enfants surtout ceux qui sont en classe de CM2 afin qu’ils puissent faire l’examen mais dans ces conditions, le mal risque d’être plus important que le bien.