Ultimate magazine theme for WordPress.

Députée agressée…la dissolution de l’Assemblée demandée

0

Avec la barbarie qui a eu lieu à l’Assemblée où la député-maire de Gniby Amy Ndiaye en état de grossesse a été malmenée par deux députés de l’opposition (Yewwi Askan Wi), l’idée de la dissolution de l’Assemblée est de plus en plus agitée.

Beaucoup pensent que tant qu’elle n’a pas deux ans, elle ne peut faire l’objet de dissolution par Macky Sall. Mais le président du conseil d’administration de la Sonacos anticipe en lançant une initiative populaire pour un référendum de dissolution de l’actuelle Assemblée qui, d’après lui « a dépassé les limites de turpitudes possibles et imaginables dans ce pays ».

Le président du club Sénégal émergent indique que l’article 51 de la Constitution permet au chef de l’Etat de soumettre toute loi à un référendum après en avoir informé le président de l’Assemblée et celui du Conseil constitutionnel, rapporte L’As.

laissez un commentaire