Ultimate magazine theme for WordPress.

Des responsables politiques de Macky sevrés…deux ministres impliqués.

0

Ils sont nombreux les responsables politiques du président Macky Sall à crier leur ras-le-bol. On les trouve à tous les niveaux de l’APR. Des élèves APR aux cadres républicains, des religieux APR aux enseignants Républicains, des mouvements et associations sympathisants à la cause républicaine de Macky Sall. Ils soutiennent Macky Sall sans relâche depuis 2012. En contrepartie, ils reçoivent une enveloppe mensuelle qui leur permet de financer leurs bases respectives. Mais depuis le 1er novembre 2020, ils ne reçoivent plus rien. En colère, ils accusent l’entourage proche de Macky.

Un grand chef coutumier de la région de Dakar est très remonté contre Macky Sall. Dans son apparat de chef coutumier, il accuse Macky Sall de l’avoir trahi après sa victoire à la présidentielle de 2019. « J’ai soutenu le président Macky Sall dans la région de Dakar et cela sans discontinuer depuis 2012. Et à la dernière présidentielle, nous avons investi tout ce que nous avons pour sa réélection ; au finish, il gagne et nous abandonne ; Les subventions qu’on recevait ont été coupées et on n’entend plus nos interlocuteurs du côté du Palais…Comme si le président nous avait vomis après lui avoir rendu service, c’est une trahison »…

Et e chef coutumier qui veut préserver l’anonymat n’est pas le seul dans cette situation. Un responsable du réseau des enseignants républicains est dans le même cas : « les enseignants républicains qui avaient certaines entrées au niveau du Palais ne peuvent plus y accéder et nos messages restent sans réponse. Nous avons travaillé dur pour réélire le président et en retour, voici ce qu’on a…rien du tout. Mais selon nos sources, ce n’est pas le président mais son entourage surtout un ministre d’état du côté du palais et un ministre du gouvernement qui sont à l’origine de cette situation ».

Même son de cloche du côté d’un activiste proche du Président. Artiste et activiste, il a participé à la victoire du président Macky. Mais aujourd’hui, il se dit trahi par le président et accuse un ministre d’état : « Macky a gagné, c’est grâce à nous. Mais depuis, on n’arrive plus à accéder à lui, ni au palais et encore moins à Mermoz. Un ministre d’état a tout verrouillé et nous empêche de le voir. Mais nous l’attendons aux locales et aux Législatives, on verra bien qui va le défendre sur les plateaux télés et sur les réseaux sociaux »…

Selon les sources de xibaaru, ils sont nombreux les souteneurs politiques de Macky oubliés au lendemain de la présidentielle et cette situation s’est corsée avec le changement au niveau du gouvernement et à la présidence de la République. Depuis le mois de novembre, la colère des souteneurs s’amplifie. Et ces politiciens enturbannés brandissent la menace de vote-sanction aux élections locales et législatives prévues en 2022.

La grogne au sein des instances régulières de l’Alliance pour la République (APR), les menaces de résistance au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar avec les investitures aux locales et la colère des souteneurs politiques de Macky Sall, risquent de constituer un cocktail explosif nocif pour l’avenir politique de la mouvance présidentielle. Et tout ceci à cause d’un ministre d’Etat engoncé dans son fauteuil au palais et d’un ministre du gouvernement avare, qui sèvrent les réseaux politiques de Macky pour alimenter leur propre bases politiques.

La rédaction de Xibaaru

Laisser un commentaire