Ultimate magazine theme for WordPress.

Des traitres dans Benno…Ils complotent avec l’ennemi de Macky…

0

Ne vous fiez pas aux apparences…Ousmane Sonko n’est pas le pire ennemi de Macky Sall. Son pire ennemi ne se trouve pas dans l’opposition mais dans son propre camp. Et c’est encore plus dangereux pour le président Macky Sall car il ne sait pas d’où pourrait venir le coup de Jarnac car celui qui le fera est pour l’instant insoupçonnable. Cet ennemi malicieux et ingénieux a miné l’entourage proche de Macky pour faire mal le moment venu.

Macky est entouré d’hyènes affamés qui n’ont d’yeux que pour son fauteuil. Ils se préparent pour offrir le pouvoir à leur nouveau mentor, un allié fortuné qui utilisent l’argent du contribuable pour arriver à ses fins. Les fonds politiques dont il jouit sont devenus pour lui, une arme de guerre. Et c’est cette manne financière qui est à sa disposition qui fait de lui un politicien couru et recherché. Avec la campagne pour les Locales, il a perfusé des ministres candidats, des députés têtes de liste avec des millions. Et ces politiciens lui sont redevables…

Idrissa Seck est devenu aujourd’hui, un homme politique incontournable dans Benno. Discrètement, il a réussi à faire de lui, le second homme politique le plus important de la coalition Benno Bokk Yaakaar. Les autres responsables, présidents ou présidentes d’institutions sont invisibles, malades ou pauvres ; Idrissa Seck est le seul président d’institutions avec Moustapha Niasse de l’Assemblée nationale à disposer d’un fonds politique considérable. Et contrairement à Niasse qui distribue aux vice-présidents et présidents de commissions, Idrissa Seck utilise ses fonds pour rallier des alliés à sa cause et son objectif.

macky

L’objectif d’Idrissa Seck est de devenir le prochain président du Sénégal ; Macky Sall lui a offert l’opportunité de réaliser son rêve de concrétiser le slogan « Idy4president ». Et il est proche du but. Il a de l’argent, il a un riche passé, il a l’expérience et maintenant il veut la machine de guerre de Macky Sall. Mais pour cela, il va falloir se débarrasser légalement de Macky Sall par le respect de la constitution. Mais le président du Conseil économique social et environnemental (CESE) veut faire le vide autour de Macky Sall…en recrutant ses plus fidèles alliés.

Et ils sont nombreux ceux qui ont répondu à l’appel de Idrissa Seck. Des ministres, anciens ministres en difficultés, des députés fauchés, tous ceux qui pourront servir sa cause le moment venu. Et ces derniers lui font remonter toutes les infos concernant la mouvance présidentielle…De l’extérieur, Idrissa Seck contrôle ses futurs « traîtres » de Macky Sall. Et il reçoit toutes les informations malgré l’absence de réunions du secrétariat Exécutif national (instance de décision de l’APR) dont la dernière réunion date du samedi 21 novembre 2020.

Le rôle principal de ces traîtres est de fournir des infos sur le futur Pm, le probable dauphin et toutes les initiatives politiques de Macky Sall. Un vaste réseau de renseignements politiques a été mis en place par le président du CESE pour anticiper sur les coups de Macky Sall. En 2022, les Sénégalais verront la force de frappe de Idrissa Seck après les législatives ; Et des personnes de l’entourage de Macky évoqueront publiquement le 3ème mandat dans le but de se faire limoger puis dans la foulée de rejoindre publiquement Ie Rewmi de Idrissa Seck. Ce sera le début de la fin de Macky dans Benno Bokk Yaakaar.

La Rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire