Elle noie son bébé de 22 mois et poignarde à mort sa fille de 7 ans

Une institutrice tue ses 2 enfants de 22 mois et 7 ans et tente de se suicider

Après une journée de travail, un père de famille est rentré mardi soir à son domicile d’Erquelinnes, en Belgique.

Lorsqu’il a pénétré dans la maison, il a découvert sa femme et ses trois enfants, âgés de 22 mois, 7 et 8 ans, inanimés.

Les secours, arrivés sur les lieux, n’ont pu que constater le décès d’Orphée, le bébé, et de Cérès (photo droite), la cadette.

Thibald, l’aîné, a été transporté à l’hôpital où il a été placé en coma artificiel. Son pronostic vital est engagé.

Julie (photo gauche), la mère de famille, qui a avalé des médicaments et s’est ouvert les veines, a également été hospitalisée. Ses jours ne sont pas en danger.

Selon les premières constatations, Julie a noyé Orphée, la fillette de 22 mois, et a attaqué à l’arme blanche ses deux autres enfants.

Julie était institutrice. Elle ne travaillait plus et a mal supporté le confinement. Elle avait été contrainte de mettre un terme à une grossesse.

« Elle ne sortait plus et ses enfants n’étaient pas retournés à l’école. Mais rien ne laissait présager ça. Elle était fusionnelle avec ses enfants, en particulier avec le dernier. » témoigne le bourgmestre de la ville.