Fatick : Des députés Apéristes échappent à la furie des conducteurs de moto Jakarta

Des députés et autres responsables politiques de l’Apr, venus présenter leurs condoléances à la famille de Lamine Koïta, le jeune conducteur de moto Jakarta, décédé lundi à la suite d’une course poursuite avec la police ont échappé de peu à la furie des conducteurs de moto Jakarta. Ce après l’enterrement du jeune au cimetière musulman de « Peulh Ga ». L’un d’eux, Fada Guène, a été sauvée par les populations qui sont rapidement intervenues pour le cacher dans une maison.

Jusque tard dans la soirée d’hier, l’atmosphère était irrespirable avec les pneus brûlés par les manifestants et les grenades lacrymogènes lancés par les policiers, à Fatick. Où les jeunes, dans leur furie, ont assiégé toutes les zones stratégiques de la commune pour exprimer leur colère. Ils reprochent à ces responsables de les avoir abandonnés dans le « sous-emploi chronique ».