Gambie : Adama Barrow mobilise en pleine pandémie

En Gambie, la lutte contre la Covid-19 est tout sauf la priorité du régime en place. Malgré la présence du variant britannique depuis le 15 janvier sur le sol et le spectre de la deuxième vague, le président Adama Barrow a quand même tenu à organiser son Congrès d’investiture au grand Stade de Banjul samedi.

Des milliers de militants du National People’s Party (Parti national du peuple) ont investi l’enceinte et les tribunes dudit stade pour désigner Adama Barrow candidat à l’élection présidentielle de décembre prochain. Même si les masques étaient au rendez-vous, la distanciation sociale n’a pas été respectée.

« J’ai décidé de former ce parti politique de commun en accord avec vous pour nous servir de plateforme de combat collectif contre le sectarisme, les querelles politiciennes et la faillite des institutions qui ont sévèrement mis en mal la stabilité, le progrès et le développement de notre cher pays », a-t-il déclaré devant une foule de plusieurs milliers de militants.

Avant d’ajouter: « je puis vous assurer que je suis un homme crédible. Je suis plus que jamais prêt et capable de servir loyalement ce pays conformément à sa constitution. Tout ce dont j’ai besoin c’est votre confiance et soutien indéfectible » .