Ultimate magazine theme for WordPress.

Il tue une femme avec un pilon pour voler ses portables…

0

Le commandement de la police de l’État de Kano au Nigeria a arrêté un suspect de 18 ans, Abdul Samad Suleiman, accusé du meurtre d’une femme au foyer.

Le porte-parole du commandement, le SP Abdullahi Haruna Kiyawa, a confirmé l’incident dans un communiqué du mercredi 23 mars, affirmant que le suspect avait battu à mort la victime de 21 ans avec un pilon et lui avait pris son téléphone portable.

femme

« Le 12 février 2022, vers 20h30, a reçu un rapport d’un résident de Danbare Quarters, Kumbotso LGA Kano State, et lorsqu’il rentrait du travail vers 20h00 ce jour-là, il a trouvé sa femme , Rukayya Jamilu sa femme de 21 ans, au lit avec ses enfants dans une mare de sang immobile » déclaration écrite dans le rapport.

« Dès réception du rapport, le chef de la police du commandement de l’État de Kano, CP Sama’ila Shu’aibu Dikko, s’est réuni et a ordonné à l’équipe de détectives dirigée par l’officier de police divisionnaire de Dorayi Babba SP Ibrahim Hamma de procéder à l’étape avancée.

Les équipes de secours se sont précipitées sur les lieux et a emmené les victimes Transporté à l’hôpital Murtala Mohammed de Kano, où les médecins ont examiné et confirmé le décès de la femme au foyer et deux autres victimes ont été admises.

Les enquêtes menées par le Département des enquêtes criminelles du Commandement et le DSS ont conduit au principal suspect Abdulsamad Suleiman, un jeune garçon de 18 ans, et son complice Mu’azzam Lawan, 17 ans, ont été arrêtés. Après enquête, le principal suspect a avoué qu’il s’était rendu au domicile de la défunte vers 16 heures le 12 février 2022 et l’avait trouvée allongée au lit. Après les Salutations, il a vu trois (3) téléphones portables et les a pris.

S’en rendant compte, elle l’a défié et il l’a frappée à plusieurs reprises sur la tête avec un pilon en bois, ainsi que ses deux enfants, avant de tenir le téléphone Il a en outre admis avoir donné l’un des téléphones à son ami et vendu les deux autres pour 12 000 nairas. Son ami a été arrêté et a également admis lui avoir vendu le téléphone. L’affaire sera portée devant…Lire la suite ici

laissez un commentaire