Ultimate magazine theme for WordPress.

Isolé par Yewwi et vomi par les dakarois…Barth seul dans la rue

Le maire de Dakar appelle les jeunes à descendre dans les rues
1

Barthélémy Dias, l’actuel maire de la ville de Dakar risque de ne pas participer aux élections législatives du 31 juillet 2022. La liste départementale de la coalition Yewwi Askan Wi qui porte sa candidature à Dakar et qui a fuité dans les réseaux sociaux, comporte une irrégularité qui risque d’invalider leur candidature. L’absence de parité y est remarquée. Mais Barthélémy Dias crie encore au complot et demande aux Dakarois de descendre dans la rue pour défier Macky Sall et ses forces de sécurité. Mais cette fois, son appel risque de ne pas être entendu.

Tout le monde a vu le maire de la ville de Dakar se faire mettre hors de la Direction générale des élections par les forces de sécurité. On a vu Barthélémy Dias troubler l’ordre public par son arrogance et se faire malmener comme un vulgaire badaud. Ce maire a voulu s’introduire de force dans les bureaux de cette direction parce qu’il clame haut et fort que la liste fuitée sur les réseaux sociaux n’est pas celle de sa coalition. Il aurait pu simplement se taire et faire preuve de résilience ou simplement brandir la « vraie » liste. Mais que nenni…il a préféré défier des forces de l’ordre dans les rues de la capitale qu’il « dirige ». (voir vidéo ci-dessous)

Barthélemy Dias n’en démord pas. « La liste de Yewwi Askan wi à Dakar passera que le pourvoir le veut ou pas », a-t-il encore déclaré, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.  Quelle outrecuidance à l’endroit des autorités de la part d’un homme censé faire régner l’ordre dans la capitale ! Que peut Barthélémy Dias contre l’état central quand il dit « que le pouvoir veut ou pas » ? Va-t-il brûler le Sénégal ? Ou pense-t-il rééditer les émeutes de mars 2021 ? Le commanditaire de ces émeutes sanglantes ne s’est toujours pas prononcé sur cette affaire qui défraie la chronique…Et pourtant c’est lui qui dirige la liste proportionnelle de ladite coalition

yewwiOusmane Sonko tête de liste nationale (proportionnelle) de la coalition Yewwi Askan Wi se fait remarquer par son silence sur cette affaire qui risque d’invalider la liste départementale de Dakar. Au moment où Barthélémy Dias se fait malmener par les forces de l’ordre, Ousmane Sonko baptise les rues de sa ville de Ziguinchor aux noms de héros africains et nationaux. Et que dire du mentor politique de Barth, Khalifa sall l’ancien maire de Dakar ? Khalifa Sall a simplement abandonné Barthélémy Dias face à ce tollé. Et d’autres leaders frustrés de la coalition Yewwi askan wi (Yaw) ont dénoncé un accaparement de leur appareil politique par Sonko, Khalifa Sall, Barth et Déthié Fall.

Et de leur côté, les Dakarois sont dégoûtés de l’attitude leur maire qui crie au complot.  D’après Barthélémy Dias, « la liste Yewwi Askan Wi a été trafiquée ». Et le maire de la ville indique que « si Yewwi Askan Wi ne participe pas aux législatives, il n’y aura pas d’élections à Dakar ». Barthélémy invite le peuple de Dakar à se mobiliser. Mais les populations de Dakar ne sont plus prêtes à suivre aveuglément un leader politique qui se « suicide ». Des associations de jeunes rencontrées en différents endroits de la capitale ont rejeté l’appel de leur maire

yewwiBarth risque de se retrouver seul et sans Yewwi, dans les rues de la capitale pour son combat contre le pouvoir. Déjà il s’est fait virer comme un malpropre du périmètre de la Direction générale des élections sans que les populations de Dakar n’interviennent. Et c’était en plein Dakar et les gens le regardaient comme un vulgaire vagabond. Et comme si cela ne lui servait pas de leçon, Barth demande aux jeunes de descendre dans la rue. Sa coalition ne le soutient pas et les Dakarois ne l’ont pas suivi lors de son déplacement vers la Direction Générale des Elections (DGE)…Barth sera seul avec sa garde rapprochée.

La chute de Yewwi Askan Wi dans la capitale pour les législatives du 31 juillet 2022, est inévitable. Barthélémy Dias qui veut engager la bataille avant l’heure risque de gaspiller les cartouches de sa coalition. Et pourtant Barthélémy Dias et ses partisans à Dakar peuvent concentrer le peu d’Energie qui leur reste à la coalition Wallu du PDS qui reste toujours en course après avoir été contraints de rectifier sa liste de parrainage…

La Rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (1)