Kédougou : Lutte contre le coronavirus, le RFEK entre dans la danse

Le Réseau des Femmes Enseignantes de Kédougou (RFEK) a remis sa contribution au comité régional de riposte contre le coronavirus. La cérémonie s’est déroulée ce jeudi 25 mars 2020 à la gouvernance de Kédougou.

Toujours au premier plan dans la lutte contre les violences basées sur le genre, pour la promotion des femmes enseignantes et de l’éducation des filles, le Réseau des Femmes Enseignantes a bien compris qu’il pouvait également apporter sa contribution dans la santé, un secteur aussi important que l’Education. Les membres du RFEK ont remis au comité régional de riposte contre le coronavirus, une enveloppe de 50 000 FCFA et un lot de cartons de savons et de détergents.

« Dans toute lutte, les femmes sont toujours devant de la scène. A nous femmes, notamment femmes enseignantes de nous mobiliser pour combattre ce fléau au niveau de la région de Kédougou. Nous espérons que notre contribution ira à qui de droit. Les populations les plus vulnérables sauront que le gouverneur de région, les enseignantes et toutes les autorités sont à côté d’elles pour combattre la progression du coronavirus. A nous d’être prêts pour l’affronter » a témoigné Mme Camara née Sadio Diouara, la présidente du Réseau des Femmes Enseignantes de Kédougou.

Elle a par ailleurs manifesté l’engagement de l’ensemble des membres du RFEK à être à la disposition du comité régional de riposte contre le coronavirus.

M Saër Ndao, le gouverneur de la région de Kédougou a salué à sa juste valeur cette contribution du Réseau des Femmes Enseignantes de Kédougou

« Je voudrai remercier les membres du Réseau des Femmes Enseignantes de Kédougou qui ont bien voulu apporter leur contribution pour nous accompagner, accompagner la population de Kédougou. Ils ont compris que nous sommes dans une dynamique unitaire où nous avons besoin de tout le monde pour faire reculer cette maladie. Ils ont décidé de s’unir pour qu’au moins les trois départements puissent être pris en charge dans le cadre de l’appui qu’ils ont donné. Nous leur demandons d’être plus vigilants et de redoubler d’efforts dans le cadre de la sensibilisation » a-t-il dit avant de rejoindre la salle de réunions de la gouvernance de Kédougou pour une autre cérémonie similaire.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn