Kédougou : Tabaski 2020, célébrée dans une atmosphère de coronavirus

A Madina Kénioto, la prière de la Tabaski s’est déroulée sans la présence de l’administration. L’imam El hadj Ousmane Diaby a focalisé son sermon sur le respect des mesures barrières face au coronavirus, la foi en Allah, l’entraide, la tolérance et la cohésion sociale.

tabaski

A Madina Kénioto, village situé à 2 km au nord-est de la commune de Kédougou, c’est l’imam El hadji Ousmane Diaby qui a dirigé la prière des deux raakaas. La prière a démarré aux environs de 9 h peu après l’arrivée de l’imam et de ses talibés. Compte-tenu de la pandémie du coronavirus qui sévit dans la commune de Kédougou, les autorités administratives de Kédougou n’ont pas effectué le déplacement. Cependant des éléments de la police nationale et de l’Agence de Sécurité de Proximité (ASP) ont été déployés sur le site pour sécuriser les lieux. Le maire de la commune de Kédougou a été représenté par M Baba Bitèye.

Dans son sermon, l’imam El hadj Ousmane Diaby a rappelé le respect des règles barrières, l’importance de la tabaski et les conditions exigées pour le sacrifice du bélier avant d’exhorter les fidèles au respect de la parole divine, à la solidarité et à la cohésion sociale. Il a également formulé des prières en faveur de l’éradication du coronavirus à Kédougou et ailleurs au Sénégal.

tabaski

Malgré l’absence des autorités administratives, l’imam El hadj Ousmane Diaby a reconnu et magnifié les bonnes relations entre chefs religieux et administration.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn (photos & texte)