La France déclare la guerre aux musulmans…Le halal interdit

La France de macron se met en ordre de bataille pour chasser ses musulmans. Et cette fois-ci, le gouvernement de Macron s’attaque aux principes fondamentaux de la religion islamique.

la parution d’une nouvelle instruction technique ( dgal/sdssa/2020-722 de ministère de l’agriculture et de l’alimentation datée de 23/11/2020 ) risque d’affecter considérablement le communauté musulmane de France avec l’approche de mois sacré de ramadan.

« A compter de mois de juillet 2021, l’abattage rituel halal de volaille en France ne sera plus autorisé. »

Les responsables des grandes mosquées de France ont déjà fait part de leurs préoccupations auprès de ministère de l’intérieur et de ministère de l’agriculture.

« les responsables de la Grande Mosquée de Paris, de la Grande Mosquée de Lyon et de la Grande Mosquée d’Évry, titulaires de l’agrément interministériel les habilitant à délivrer les autorisations de pratique du sacrifice rituel, et assurant la certification halal des viandes et produits destinés à la consommation de la communauté musulmane, se sont réunis le lundi 15 mars 2021 à la Grande Mosquée de Paris pour examiner les voies et moyens de sensibilisation des pouvoirs publics sur la situation dramatique que risquent de vivre les musulmans de France suite à la parution de l’instruction technique DGAL/SDSSA/2020-722 du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation datée du 23/11/2020 ».

En effet, cette instruction, instaurant des « Contrôles officiels relatifs à la protection animale en établissement d’abattage de volailles au moment de leur mise à mort », impose désormais des conditions d’abattage ne permettant pas de répondre aux principes dogmatiques et fondamentaux de l’abattage rituel Halal.

« C’est aussi un mauvais message que l’on envoie à la communauté musulmane en cette veille de Ramadhan », s’insurgent les responsables de trois mosquées.

Pour consulter le document du ministère de l’Agriculture cliquez sur le lien suivant : halal france

La Rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire