Ultimate magazine theme for WordPress.

La voyante de 65 ans et sa fille tentent de tuer leur bailleur

0

Un meurtre a été évité de justesse à Touba où une voyante (65 ans) et sa fille (20 ans) avaient ficelé un plan pour faire assassiner leur bailleur. Les deux femmes devaient plusieurs mois de loyer à hauteur de 1 440 500 francs CFA à Moussa Ngom leur bailleur. Pour effacer leur dette, elles ont décidé d’engager des personnes pour attenter à la vie du sieur Ngom, qui grâce à l’intervention des policiers a eu la vie sauve.

Selon Source A, le bailleur avait menacé de les traîner en justice pour avoir son argent. Prises de peur, les deux locataires ont quitté en douce les lieux. D’après les renseignements du procès-verbal, c’est quelques jours après leur cavale que N.F. (la voyante) et N.K.S (sa fille) ont planifié leur plan machiavélique afin de faire exécuter Moussa Ngom. Dans un premier temps, elles ont recruté des gros bras, qui se sont introduits la nuit au domicile de leur bailleur pour lui faire peur.

N’étant pas satisfaites de seulement lui faire peur, elles reviennent à la charge, mais cette fois si, les deux personnes engagées devaient en finir avec la vie de Moussa Ngom. Les « mercenaires », avaient reçu l’ordre d’acheter des armes blanches et d’attendre le moment opportun pour retrouver nuitamment le bailleur dans sa maison et le tuer.

Conformément aux témoignages, la voyante N.F. avait remis la somme de 30.000 francs CFA à l’un des deux hommes. Quant à sa fille N.K.S, elle avait promis à l’un des gars de passer une nuit d’intimité avec lui, après l’exécution de Moussa Ngom.

Entre temps, ce dernier a été informé des magouilles de ses anciens locataires. Il s’est rendu au Commissariat spécial de Touba pour déposer une plainte contre la voyante et sa fille. Grace à la collaboration des deux personnes engagées pour le tuer, mais qui se sont désistées, la police a pu user d’une stratégie pour piéger et arrêter les deux commanditaires.

Au terme de l’enquête préliminaire, la voyante et sa fille ont été déférées lundi dernier au parquet de Diourbel pour tentative de meurtre, informe le journal.

laissez un commentaire