Ultimate magazine theme for WordPress.

Le calvaire des personnes handicapées pour prendre le TER

0
Cette fois ci je lance un cri de cœur
Hier j’ai pris encore le TER pour aller en ville et c’était pas pour la première fois à chaque voyage je dis aux travailleurs mais où sont les chaises roulantes pour les personnes à mobilité réduite comment peut on vivre 10mn de bonheur et 30 mn de souffrance
Je m’explique le TER a été fabriqué par les blancs en France disons à l’intérieur du TER Ya des places réservées exclusivement aux handicapés et les personnes du troisième âge c’est ça les 10 minutes de bonheur.
Revenons sur les passerelles construits par des sénégalais pour traverser ya des escaliers et des longue rampes difficile d’y marcher même pour un valide
A ma grande surprise j’avais encore posé des questions à deux employées j’ai dit mais Mme où sont les chaises roulantes pour nous elle m’a répondu pour avoir une chaise roulante à la gare de votre destination il faut appeler sur un numéro téléphone 48h avant le jour de ton déplacement j’ai répondu mais pourquoi elle me dise parce-que les chaises roulantes ne sont pas nombreuses en plus la chaise de la gare des Beaux maraîchers peut être déplacée à la gare supposons de Dalifort .
J’ai dit mais il faut régler au moins deux chaises roulantes pour chaque gare et les sécuriser pour nous soulager de vos 30mn de souffrance en rigolant quoi elles disent oui tu as raison mais on est vraiment désolé.
Au Sénégal qu’on le disent ou pas les handicapés souffrent parce-que y’a manque d’assistance notoire non respect de nos droits sur tous les plans c’est déplorable vraiment et nos amis handicapés qui sont à l’étranger ont eu raison sur nous ils nous disaient souvent être même un chat en France par exemple est beaucoup plus mieux d’être une personne en situation d’handicap en Afrique plus particulièrement au Sénégal on préférerait resté dans le pays se débrouiller jusqu’à réussir fondé une famille comme chacun l’aurait souhaité mais dans ses conditions ça
Sera très difficile voir impossible.
Nous lançons un appel solennel aux autorités étatiques particulièrement au président de la République de signer les décrets d’application de la loi d’orientation social pour une meilleure prise en charge de nos besoins.
Cette lourde responsabilité ne doit pas être négligée car la vie, elle est éphémère on est sur terre aujourd’hui demain nous serons sous terre et rendra compte devant Dieu tôt ou tard
J’espère bien que le message sera bien entendu par les gérants du TER et les autorités du pays.
Ma voix est la voix des sans voix
Babacar Diop conseiller municipal à la commune de MPAL
laissez un commentaire