Le Coronavirus prive les chrétiens de Ngalakh pour Pâques…

L’église catholique s’est aussi engagée dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus. En phase avec les mesures prises par les autorités, une batterie de mesure a été servie aux fidèles qui observent le Carême en ce moment. Voici les décisions du Clergé :
-Suspension des célébrations (messe, chemins de la Croix)
– Suspension des rassemblements (Prières de CEB, Catéchèse, Répétition de chorales, récollection …)
– Les églises resteront ouvertes pour les recueillements personnels de fidèles et les prêtres disponibles pour la confession.
– Il est demandé aux fidèles de demeurer dans la prière quotidienne du chapelet et autres, et pour ceux qui le peuvent de faire des chemins de Croix en famille aux heures de messes habituelles.
Que Dieu notre Père et son Fils Jésus-Christ, notre Sauveur par l’intercession de Marie Notre Dame de la Délivrande et de son Saint Joseph son Très Chaste Époux, répandent sa miséricorde infinie sur notre pays et le monde entier. Amen
«L’heure vient et c’est maintenant où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité…» (Jn 4, 23)
A noter que les chrétiens servent le Ngalakh qu’il prépare à base de pain de singe et de pâtes d’arachide aux voisins et amis le vendredi saint qui coïncide avec la fin de 40 jours d’abstinence. Un geste de solidarité qui explique les bonnes relations de bon voisinage dans le cadre du dialogue islamo-chretien qui participe considérablement au renforcement de la paix et la cohésion sociale au Sénégal.
Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn

Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.