Ultimate magazine theme for WordPress.

Le mort qui perturbe la campagne de Benno…trop c’est trop

0

Pourquoi un mort en pleine campagne dans la traque de supposés « terroristes » ? Le décès de François Mancabou plombe la bonne campagne électorale de Benno Bokk Yakaar amorcée par Mimi Touré. Cet homme originaire du Sud du Sénégal, d’ethnie mancagne, mort en détention, jette l’opprobre sur le régime de Macky Sall accusé, selon Sonko, de « haïr » les Casamançais. L’histoire semble donner raison à Sonko avec ce décès survenu dans des conditions lugubres. Comment Mimi Touré, tête de liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar va-t-elle sortir de cette impasse ?

campagne
François Mancabou décédé en garde à vue

La mort de François Mancabou survenue en pleine campagne électorale, écorne sérieusement l’image du régime du Président Macky Sall. Les Sénégalais garderont toujours dans leur mémoire cette mort survenue dans des conditions nébuleuses. François Mancabou est accusé appartenir à cette supposée « Force spéciale » dont l’objectif était de créer l’insurrection en infiltrant la manifestation du 17 juin dernier organisée par Yewwi Askan Wi.

Le régime de Macky Sall avait-il besoin de cette mort devenue trop encombrante pour lui ? Les avocats ainsi que les parents de François Mancabou déclarent que ce dernier est mort de torture. Ils accusent le régime d’être responsable de tout cela. Et les organisations des droits de l’homme se saisissent de cette affaire pour exiger une autopsie du corps de François Mancabou ainsi que l’ouverture d’une enquête indépendante.

Le Procureur de la République a beau faire sa sortie pour évoquer la thèse que François Mancabou s’est donné lui-même la mort en cognant sa tête sur les murs de sa cellule, il est difficile de le croire pour l’instant. Cette affaire met dans l’embarras le pouvoir, et vient plomber la campagne pourtant jusqu’ici excellente de Benno Bokk Yakaar conduite par Mimi Touré…

C’est dans des conditions difficiles que Mimi Touré et certaines personnalités qui avaient été bannies du régime, avaient été rappelées pour conduire la campagne de Benno Bokk Yakaar qui avait perdu du terrain face aux assauts répétés de la principale coalition de l’opposition, Yewwi Askan Wi. Face à l’impuissance des hommes mis en place par le ministre d’Etat Mahmoud Saleh devant l’opposition, le Président de la République Macky Sall a donc fait appel à Mimi Touré et compagnie.

campagne
Mimi Touré, tête de liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar

L’équipe conduite par Mimi Touré n’a même pas eu besoin de temps pour prendre ses marques, déjà elle avait commencé à repousser Yewwi Askan Wi jusque dans ses derniers retranchements. Ce qui était de bon augure pour la campagne démarrée le 10 juillet dernier. C’est au moment où Benno Bokk Yakaar roulait en roue libre dans cette campagne tant Yewwi Askan Wi avait été réduit à sa plus simple expression que survient cette mort dans des conditions étranges de François Mancabou alors qu’il se trouvait en garde à vue.

C’est Mimi Touré qui va avoir du pain sur la planche. Il lui faudra bien trouver une stratégie afin de recoller les morceaux. Jusqu’ici, sa campagne avait été impeccable. Mais, cette fois-ci, elle va avoir bien du mal pour aider le camp présidentiel à se sortir de cette impasse. Dans le cadre de son programme de campagne, Mimi Touré doit se rendre en Casamance. Quel type de discours, elle va tenir face aux populations de cette localité pour les convaincre que le régime n’est pas responsable de ce qui est arrivé à François Mancabou.

Il demeure une certitude, A cause de cette affaire, Benno Bokk Yakaar va perdre des voix dans le sud. Déjà que la mouvance présidentielle avait perdu dans le Sud du pays lors des dernières élections locales, il est fort à craindre pour elle, à l’occasion de ces législatives, à cause de cette mort survenue dans des conditions nébuleuses.

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire