Ultimate magazine theme for WordPress.

Le « pass sanitaire » est devenu une exigence dans le monde de la lutte

0

Le « pass sanitaire » est désormais exigé dans le monde de la lutte. La reprise des combats sera assujettie à la présentation d’un carnet de vaccination, informe Sunu Lamb dans sa parution de ce mardi, citant le porte-parole du CNG Adama Bop.

Au niveau de l’arène nationale, l’instance faîtière réclame 5000 places avec l’application stricte des mesures barrières, à savoir le port du masque, le lavage des mains et la présentation du carnet de la vaccination.

Pour l’organisation des combats au stade Iba Mar Diop, le CNG réclame 2000 places, rapporte le quotidien des arènes sénégalaises .

laissez un commentaire