Ultimate magazine theme for WordPress.

Le président mal entouré…les « Mackysards » incapables de freiner l’opposition

1

Les élections locales ne seront pas du gâteau pour la majorité présidentielle. L’opposition multiplie les offensives. Les partisans du président Macky Sall sont dépassés par les attaques. Les opposants poussent le chef de l’Etat dans ses derniers retranchements. Le pouvoir avec toutes les structures qu’il a créées ne fait pas le poids. « Task Force Républicaine », plateforme H24…tous trompent Macky. Et ils concourent même à la perte du pouvoir.

L’opposition est sur tous les fronts ces derniers jours. Le leader du parti Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (Pastef), Ousmane Sonko, multiplie les assauts contre le président Macky Sall. Après les piques lors de ses sorties médiatiques, il vient défier le chef de l’Etat sur le terrain. Le député accusé de viols présumés par la jeune masseuse Adji Sarr a lancé le projet « Doolel Sunu’Art » et les « Nemekou Tour » pour mettre du sable dans le Macky.

Pendant ce temps Bougane Gueye Dany est dans son opération « Tiib Tank ». Partout où le chef de l’Etat Macky Sall est passé, le leader du mouvement Gueum Sa Bopp est repassé avec son balai pour effacer les traces du locataire du Palais. Bougane, dans ses allocutions, ne rate pas le Président et son régime. A Thiès, il a mis de l’eau dans le « Mbourou Ak Soow ». Et depuis le vote de la loi contre le terrorisme, c’est une levée de bouclier contre Macky.

Même les opposants de salon s’y mettent. Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall, Mamadou Lamine Diallo… descendent Macky Sall sur les réseaux sociaux. Tout ceci sous l’œil impuissant des responsables de l’Alliance pour la République (APR), désignés pour défendre la vision du chef de l’Etat, Macky Sall, et lui servir de boucliers, réunis au sein de la « Task Force Républicaine ». Cette nouvelle trouvaille de Mahmoud Saleh, ajouté à la plateforme H24 ne sont que de la poudre aux yeux face aux attaques des opposants.

En effet, la plateforme H24 compte faire face à certains membres de l’opposition qu’elle accuse de faire dans la manipulation et la calomnie sur les réseaux sociaux pour assouvir leur ambition. Mais elle est incapable d’arrêter les opposant et personnes hostiles au pouvoir. Sur ces réseaux sociaux, le régime en place se fait lyncher en plein temps devant l’impuissance des jeunes Apéristes.

La « Task Force Républicaine » se terre dans son petit trou face à des opposants déterminés à chasser le président Macky Sall du pouvoir. Comme durant les évènements de mars, tout ce beau monde a abandonné Macky au cœur de la tempête. Depuis que la loi contre le terrorisme a été voté, opposition et société civile ne ménagent pas le locataire du palais qu’ils accusent de vouloir restreindre les libertés. Pendant ce temps les personnes qui devaient défendre ce projet, sont aphones. Ils laissent leur mentor se faire défoncer par ses adversaires.

Le président Macky Sall est en sursis. L’opposition intensifie les attaques contre lui et son régime. Le locataire du palais est abandonné par la horde qui devait le protéger de tout adversaire. Si les Républicains continuent à être passif, leur leader se fera massacrer avant de perdre le pouvoir. Il devient un impératif pour Macky de revoir les personnes qui l’entourent avant les prochaines élections s’il veut rempiler.

Aliou Niaakr Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)