Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky roule Sonko et son « Nemekou Tour »…dans la farine

2

Les cas de coronavirus augmentent au Sénégal. A la date du mardi 6 juillet 2021, 1068 patients sous traitement dans les différents centres. Cette hausse commence à inquiéter. Et depuis les dernières tournées économiques du président Macky Sall dans le monde rural, le compteur ne fait que grimper. Pour parer à cette situation, le chef de l’Etat a lancé l’offensive ce lundi en conseil des ministres. Mais ces mesures sont vues par les partisans du leader du parti des Patriotes du Sénégal pour le Travail, Ethique et la Fraternité (Pastef) comme une manière d’empêcher Ousmane Sonko de lancer son « Nemekou Tour ».

Et c’est reparti ! Après des mois d’accalmie, la covid-19 reprend la tangente. Elle augmente de jour en jour. La troisième (3e) vague est à nos portes. Le relâchement en est la principale cause. En effet, depuis le déconfinement, la majorité des sénégalais ont délaissé le masque. Les transports en commun et les marchés ont recommencé à faire le plein. Les dernières sorties du président Macky Sall n’ont pas facilité les choses.

Lors de ses tournées économiques, le locataire du palais drainait des foules immenses derrière lui. Des militants étaient même transportés de Dakar jusqu’à ces coins reculés du pays que le commandant en Chef devait visiter. En pleine pandémie, ces dépassements ont favorisé à transporter le virus et accélérer sa propagation. Cette situation rappelle la seconde vague de contamination qui avait montré le bout de son nez après la tournée de Macky Sall dans le Sine-Saloum.

Alors que la situation commence à prendre des proportions inquiétantes, le président Macky Sall vient de se rappeler qu’on est toujours en présence du virus mortel. En conseil des ministres, tenu exceptionnellement ce lundi, il a « invité le Ministre de la Santé à accentuer le plaidoyer sur le port systématique du masque, la limitation des rassemblements, ainsi que le déploiement soutenu de la campagne vaccinale ».

Mais cette annonce du chef de l’Etat ne plait pas à tout le monde. Les partisans d’Ousmane Sonko sont unanimes : « Il veut empêcher le ‘’Nemekou Tour’’ », annoncé dernièrement par le député accusé de viols présumés. Le ‘’Nemekou Tour’’ a pour objectif de récolter et de mettre à la disposition de Pastef, les moyens d’aller à la rencontre des Sénégalais des villes et des villages les plus reculés du Sénégal. Si les rassemblements sont de nouveau interdits, Sonko et son parti seront bloqués.

Alors que l’on s’achemine vers des élections, Ousmane Sonko a besoin d’argent pour financer sa campagne. Et si ses tournées sont bloquées, il lui sera difficile voire impossible de déconstruire ce que Macky a construit lors de ses dernières tournées économiques. Et si les rassemblements sont arrêtés, c’est toute l’opposition et les activistes qui seront bloqués avant les Locales et la présidentielle.

Le Grand Parti de Malick Gackou vient de jeter les armes. Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Xibaaru, il a annoncé la suspension de ses tournées pour cause de Covid. Ousmane Sonko va-t-il lui aussi surseoir à son « Nemekou Tour » ? Les prochains jours nous édifieront.

Mais une chose est sûre, Macky Sall est un grand stratège politique. Il va encore rouler l’opposition dans la farine. Après ses tournées économiques qualifiées de campagnes déguisées, il pourrait utiliser le coronavirus pour empêcher les opposants de densifier leurs rangs.

En attendant de voir la suite des évènements, les sénégalais doivent prendre les devants en respectant le port du masque. Et avec la Tabaski qui arrive, il est impératif d’éviter au maximum les rassemblements.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (2)