Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…Le rappel à l’ordre de l’Ambassadeur d’Ukraine à Dakar à la UNE

Vente de journaux dans une rue de Dakar
0

Le rappel à l’ordre de l’ambassadeur d’Ukraine par Dakar suite à un appel à aller combattre dans son pays et d’autres sujets sont mis en exergue par les quotidiens du vendredi 04 mars 2022.

’’A la suite d’un appel pour recruter des +combattants+, l’ambassadeur d’Ukraine au Sénégal a été recadré par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur’’, écrit Libération.

Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a invité, jeudi, l’ambassade d’Ukraine à Dakar à ‘’cesser, sans délai, toute procédure d’enrôlement de personnes de nationalité sénégalaise ou étrangère, à partir du territoire sénégalais’’.

Dans un communiqué, il a demandé aussi à Yurii Pwovarov de retirer ‘’immédiatement’’ son message publié sur Facebook, par lequel il demande à des ‘’citoyens étrangers’’ de venir en aide à l’Ukraine, à la suite de son invasion par la Russie.

Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur dit apprendre avec ‘’étonnement la publication, ce 3 mars 2022, sur la page Facebook de l’ambassade de la République d’Ukraine à Dakar, d’un appel aux citoyens étrangers à venir en aide à l’Ukraine, avec (…) un formulaire d’inscription’’.

Il a signalé que le représentant ukrainien a ‘’été immédiatement invité au ministère aux fins de vérification et d’authentification de cette publication’’. Ce dernier a ‘’effectivement confirmé l’existence de l’appel et l’inscription de 36 candidats volontaires’’, relève le communiqué.

’’Au regard de la gravité de tels faits, le ministère a officiellement notifié, au nom du gouvernement de la République du Sénégal, une note verbale de protestation condamnant fermement cette pratique qui constitue une violation flagrante de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques, notamment en ce qui concerne l’obligation de respect des lois et règlements de l’État accréditaire’’, souligne le communiqué.

Le Sénégal s’est abstenu lors du vote, mercredi, par l’Assemblée générale des Nations unies, d’une résolution exigeant de la Russie la cessation immédiate de l’usage de la force militaire contre l’Ukraine.

’’Des volontaires sénégalais pour défendre l’intégrité du territoire ukrainien face à l’invasion russe, c’est ce que l’Ambassadeur ukrainien accrédité à Dakar à chercher à avoir. En retour, c’est un niet catégorique et un rappel à l’ordre que la diplomatie sénégalaise lui a servi’’, écrit le quotidien Bës Bi Le Jour.

Selon Walfquotidien, l’ambassadeur d’Ukraine au Sénégal a été ’’remis à sa place’’. ’’Le Sénégal tempête sur l’Ukraine’’, selon Les Echos. Pour L’As, ’’Aïssta Tall Sall savonne l’ambassadeur ukrainien’’.

Le Quotidien met en exergue la célébration du 142e Appel de Seydina Limamoulaye qui démarre, ce vendredi, à Cambérène. Le journal souligne que ’’les enseignements de Limamoulaye ne cessent d’influencer la vie de millions de fidèles’’.

’’D’une part, ils continuent de vivifier la foi des adhérents à son Appel. D’autre part, c’est toute une philosophie d’hospitalité et d’égalité qui s’en dégage’’, ajoute la publication.

C’est dans ce contexte que Le Soleil annonce l’ouverture du pont de Cambérène à la circulation et affiche à la Une ’’La Jonction qui fait le bonheur des usagers’’.

’’Le Bowtring de Cambérène long d’un Km et d’une extrême complexité technique est réalisé en 2×2 voies. Sa conception en arc permet d’avoir de longues portée pour laisser un espace ouvert durant le Mausolée de Seydina Issa Laye, lieu de haut pèlerinage des Layènes’’, écrit le journal.

L’Observateur s’intéresse à la problématique de la mendicité et affiche à la Une : ’’Dakar, l’invasion étrangère’’.

’’La mendicité devient une sinécure et attire davantage d’adeptes. Plusieurs centaines d’étrangers ont envahi les ruelles de Dakar dans l’espoir de trouver l’aumône pour se prendre en charge. Selon un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, les mendiants reçoivent 5,4 milliards de francs Cfa par an’’, rapporte L’Obs.

Source APS

laissez un commentaire