Ultimate magazine theme for WordPress.

Le report de la reprise des cours est justifié

0

S’il y a quelqu’un que le report de la date de reprise des cours le 02 juin ne surprend pas c’est bien moi. Le gouvernement en prenant cette décision à la va vite savait pertinemment qu’il était quasiment impossible d’y arriver. La reprise des cours doit être tributaire de l’évolution de la courbe de transmission de la pandémie. Paradoxalement, les cas augmentaient et plus le gouvernement s’entêtait à envoyer en pâture enseignants et élèves.

En voulant mettre devant le fait accompli ces vaillants soldats du savoir, le gouvernement se doutait du degré de patriotisme et du sens élevé du devoir des enseignants. Il s’est finalement tiré une balle dans le pied, prenant comme prétexte, deux enseignants testés positifs à Ziguinchor. Dieu merci que Mamadou Talla et ses supérieurs ne soient pas allés jusqu’au bout de leur logique. Quelle est réellement la pertinence de réouvrir les classes en cette période où la pandémie bat crescendo. Pourquoi veut – on vaille que vaille valider une année qui est quasiment perdue ? Ce jeu de yoyo doit cesser et tant que les sénégalais n’apprendront à se regarder les yeux dans les yeux et se dire la vérité, en commençant par ceux qui nous gouvernent, nous ne parviendrons jamais à construire quelque chose de durable.

La reprise des cours obéit à préalables garantissant la santé et l’intégrité de ceux qui sont l’avenir de demain.

JARUL YAKKAMTI.

Thierno Diongue

Enseignant à la retraite

laissez un commentaire