Le SUDETEN Déshabille Pape Mademba Bitèye

Le DG de la Senelec, Papa Mademba Biteye

La Gestion hasardeuse de Mademba

Cela va bientôt faire quinze (15) mois que Monsieur Pape Mademba BITEYE dirige la Senelec avec dès sa prise de fonction, la mise en place d’un nouvel Organigramme faisant la part belle à ses amis et proches.
Le plus cocasse dans sa prétendue réorganisation est la nomination de son Top Management laissant en rade la masse laborieuse qui attend désespérément la sortie définitive des organigrammes après ses sempiternelles rétractations.
Avec sa Note de Direction N°066/2019 il concentre tous les pouvoirs entre ses mains avec la mise hors compétition de responsables (Directeurs, Délégués régionaux, etc….) privés de toutes leurs prérogatives d’antan se calfeutrant dans leurs bureaux avec leurs privilèges jouant docilement des rôles honorifiques de représentation (cérémonies religieuses, inauguration, folklore etc…) et se laissant guider vers un horizon incertain, pendant ce temps tout le monde attend le « Décret Directionnel ».
Les Travailleurs veulent rompre avec les anciennes pratiques dans la gestion du personnel et de l’entreprise avec toujours les marchés conclus par entente directe ce que nous avons dénoncé avec le contrat Akilee. Le SUDETEN attend encore de plus amples explications sur les compteurs intelligents Israéliens de POWERCOM commandés dans la précipitation sans expertise ni études préalables et qui pourraient nous réserver des surprises.
Après plusieurs interpellations relatives à la mise à la disposition des partenaires sociaux des contrats qui ont un impact direct sur les finances et la marche de l’entreprise, (EXCELLEC, ENERGY RESSOURCES SÉNÉGAL, KARPOWER, O&M WARTSILA, NSIC, etc…), des Projets pour lesquels la Senelec a investi des centaines de millions mais qui au finish n’ont créé que des dysfonctionnements par rapport au système informatique, jusqu’à ce jour aucune réponse ne nous a été servie. Comment peut-on publier le contrat Akilee et le vulgariser partout et dissimuler les autres ? Qui protège-t-on ?
En outre nous avons demandé le pourvoi du poste de Chef de Département Médecine du Travail en vacance depuis le départ à la retraite de son titulaire, en cette période de pandémie où la Senelec a surtout besoin d’une structure avec une gestion de la situation à long terme et une amélioration de l’unité médicale en personnel et en matériels pour pouvoir assurer son rôle de Prévention.

Comme dans plusieurs directions, les agents sont confrontés à une surcharge de travail, due au manque criard de personnel et ne milite point en une bonne organisation.

SUDETEN
SYNDICAT UNIQUE ET DEMOCRATIQUE DES TRAVAILLEURS DE L’ENERGIE