Ultimate magazine theme for WordPress.

L’étudiant piège la fille avec des croissants et la…viole

0

Un étudiant de l’Infas piège sa collègue avec des croissants croustillants, la viole en pleine nuit et s’enfuit

Un étudiant à l’Infas de Korhogo a usé de subterfuge pour avoir des rapports sexuels non consentis avec une jeune fille qu’il convoitait depuis des lustres apprend-on de Soir Info.

La ville de Korhogo a été secouée par une affaire de viol. En effet, selon Soir Info qui livre l’information, le nommé M.K, étudiant en deuxième année à l’Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS) se serait rendu coupable de viol sur N.B.A, 22 ans, également étudiante au sein de ce même institut.

Dans plusieurs scénarios, M.K retient celui d’offrir à N.B.A quelque chose qu’elle aime bien

« Selon ces sources, M.K qui a longtemps « tourné » autour de N.B.A et qui a essuyé le refus poli de la jeune étudiante, a choisi une autre option. Celle de la forcer à avoir les relations sexuelles avec lui. Dans plusieurs scénarios, M.K retient celui d’offrir à N.B.A quelque chose qu’elle aime bien : des croissants croustillants » lit-on dans Soir Info.

M.K s’achète plusieurs croissants croustillants et prend la voie qui mène au quartier où réside la jeune N.B.A…

Pour parvenir à ses fins, M.K se rend à la viennoiserie dans la soirée du 31 juillet 2022. Il s’achète plusieurs croissants croustillants et prend la voie qui mène au quartier « Petit Paris » de Korhogo où réside la jeune N.B.A. « Il est un peu plus de 21h, et comme la plus part des villes de l’intérieur, les populations de Korhogo, à part quelques rares individus, dorment. M.K tambourine à la porte de N.B.A. « C’est qui ? » questionne-t-elle. « C’est moi M.K, répond le visiteur. « Ok, un instant ! dit l’étudiante. C’est avec un large sourire que N.B.A à l’idée d’avoir des croissants, vient ouvrir la porte à M.K » ajoute Soir Info.

La jeune fille n’a pas eu le temps de réaliser qu’il s’agissait d’un piège qu’elle est déjà maîtrisée par le cou et conduite contre son gré dans la chambre. Avec des techniques dont lui seul a le secret, M.K réussit à faucher sa victime et à assouvir ses pulsions sexuelles. « Elle se débat en vain. M.K qui a réussi à la dénuder à moitié, assouvit ses instincts sexuels.

Ce détraqué sexuel s’échappe des lieux après son forfait. Ne voulant pas laisser sous silence l’acte de souillure, N.B.A saisit la brigade de gendarmerie de Korhogo. Des éléments de la maréchaussée sont dépêchés au lieu d’habitation de M.K, il est…Lire la suite ici

laissez un commentaire