Liberté Provisoire à Habré : Me Malick Sall fait de nouvelles révélations…

Le ministre de la Justice, interrogé par nos confrères de la Rfm, s’est prononcé sur le cas Hussein Habré qui, le 26 mars dernier, avait bénéficié d’une autorisation à résidence de 60 jours. Ce délai va s’épuiser la semaine prochaine.

Mais, selon Me Malick Sall, il pourrait être allongé. « L’ordonnance du juge dit qu’il est autorisé à sortir pour un délai de 60 jours. Mais, ce délai est renouvelable en tenant compte des raisons qui avaient amené le juge a autorisé cela », explique-t-il.

Toutefois, il signale qu’il appartient à l’avocat de Hussein Habré de présenter sa requête. Et une fois que cela est fait, il appartiendra aux juges de l’exécution des peines d’apprécier.