L’impact du Covid-19 dans le transfert d’argent des émigrés…vers le Sénégal

Les effets du coronavirus dans l’économie vont particulièrement affecter le secteur des transferts d’argent des Séné­galais de l’extérieur. En temps normal, ces envois se situent entre 900 et 1 000 milliards de francs Cfa. Mais les mesures de confinement qui ont été prises dans une bonne partie des pays de l’Europe occidentale, notamment l’Italie, la France et l’Espagne, qui abritent le plus grand nombre des Sénégalais de l’extérieur, vont se faire sentir dans les prochains jours. Le fait que la plupart de ces émigrés ne soient plus en mesure de travailler, et encore moins d’envoyer de l’argent à leurs proches, va peser sur les dépenses de beaucoup de ménages au Sénégal.

Des études provisoires estiment le manque à gagner global pour les ménages entre 80 et 90 milliards de francs Cfa, si la crise du coronavirus ne se résout pas à moyen terme, renseigne Le Quotidien.
Déjà, certains ménages sénégalais commencent à se trouver à court de ressources, leurs principaux pourvoyeurs de revenus étant en confinement dans leurs lieux de résidence, ou carrément en chômage technique. Le ministre de l’Economie Amadou Hott, qui parlait d’une baisse de 1,5% du Pib, doit sans doute également être conscient de cette donnée.