Ultimate magazine theme for WordPress.

Linguère : Les députés à l’hôpital Magatte Lô (vidéos)

0

La commission santé de l’assemblée nationale avec à sa tête la présidente Awa Guèye s’est rendue ce matin à l’hôpital Magatte Lô de Linguère après l’incendie qui a couté la vie à quatre (4) bébés.

Une importante délégation de la Commission Santé du Parlement a été conduite par sa présidente Awa GUEYE a rendu visite aux linguérois à l’Hôpital Magatte LÔ en début d’après-midi du Mercredi 5 Mai 2021. Étaient notamment dans la délégation les Honorables Députés Yoro SOW et Hanyeu MBENGUE issus du Département de Linguère.

Accueillis par le Médecin-chef de Région le Docteur Cheikh Sadibou SENGHOR et le tout nouveau Directeur de l’Établissement public de Santé (EPS N°1) le Docteur Habibou CISSÉ, les parlementaires ont eu l’occasion d’échanger de manière approfondie avec les différents services de la structure hospitalière sur la gestion de toutes les contraintes qui auraient été à l’origine de l’incendie du Samedi 24 Avril 2021 ayant occasionné la mort de quatre bébés calcinés dans les couveuses de la Salle de Néonatalogie.

L’occasion a été saisie par les députés de visiter la salle incendiée. Et ce, après avoir solennellement remis une enveloppe financière sous forme de chèque au chef de service du développement local destinée au préfet pour acheminement aux ayant-droit. À souligner en outre que la famille du parrain de l’hôpital a remis le soutien de 5 millions de Francs CFA au Docteur Habibou CISSÉ.

Dans son adresse en dernier lieu à la presse, la Présidente Awa GUEYE a résumé les objectifs de la descente de ses collègues à Linguère. « Nous sommes venus d’abord pour compatir avec les populations de Linguère, au nom du Parlement et de son Président Moustapha NIASSE au regard de l’incendie malheureux qui a coûté la vie à quatre bébés.

Ensuite il s’agissait pour les parlementaires que nous sommes de venir recueillir les doléances des agents de l’hôpital en vue de plaider pour des solutions durables. Il est heureux que nous ayons constaté déjà que le Gouvernement a commencé à doter l’EPS d’un matériel adéquat de dernier cri. Il reste qu’une fois à l’Assemblée Nationale, nous allons plaider pour le relèvement du plateau technique en termes de personnels et de dispositions davantage adéquats ».

Correspondance particulière de Sangoné COUNDOUL, Linguère.

laissez un commentaire