Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales 2022 : Ousmane Faye se félicite des résultats obtenus par Benno

Ousmane Faye président de Manko Wattu Sénégal (MWS)
0

Malgré ce qu’en disent l’opposition et quelques faux analystes politiques, chroniqueurs et politologues, la coalition Benno Bokk Yakaar a fait des percées remarquables lors de ces élections locales. Ils ont obtenu les meilleurs résultats sur l’ensemble des collectivités en compétition, mieux qu’en 2014 où à Dakar, la coalition au pouvoir n’avait pu engranger qu’une commune sur les 19 possibles, si on en croit Ousmane Faye.

Ces faux politologues, toujours selon lui, continuent, malgré cela, d’épiloguer, à longueur de journée, sur les résultats issus des élections et ne prennent aucune précaution et ne se basent que sur quelques statistiques de trois à quatre localités pour prédire et annoncer la fin du régime de Macky Sall.

Mais pour Ousmane Faye, leader de Manko Wattu Sénégal, «avant de proférer de telles idioties, le bons sens voudrait qu’on fasse une analyse froide des résultats réalisés par les uns et les autres des camps en compétition, avant de procéder à des conclusions futiles. Leur argumentaire est totalement faux, car c’est Benno Bokk Yakaar qui affiche les meilleurs scores qui seraient synonymes de victoire dès le premier tour si c’était une élection présidentielle, ou une majorité écrasante à l’assemblée si c’était des législatives. On ne peut que les laisser dans les illusions qu’ils se font», dit-il.

« Dans ce pays il y a des énergumènes qui se lèvent un beau temps pour se proclamer chroniqueurs ou politologues, alors qu’ils sont tapis dans l’opposition et ne sont guidés que par une haine vis-à-vis du pouvoir, leurs analyses et commentaires sont différents de la réalité », rajoute M. Faye.

Pour Ousmane Faye, « personne ne peut nier les belles performances réalisées par le camp du Président Macky Sall durant ces locales. C’est de grandes percées partout et on veut nous faire croire le contraire. Analysons et comparons les résultats pour nous rendre compte d’une victoire acquise dès le premier tour par Benno si on était dans une élection présidentielle».

Le leader de MWS compare ces beaux scores réalisés dimanche dernier à ceux de 2014 et en conclut que dans l’ensemble, les scores obtenus sont appréciés à leur juste mesure. Et que même dans les localités perdues, c’est l’opposition qui est restée sur ses bases, donc aucun regret n’est à déplorer.

« Au contraire, des efforts perceptibles sont enregistrés par Benno pour rudoyer l’opposition. J’en veux pour preuve Ziguinchor où Sonko a véritablement mordu la poussière dans la région, malgré une petite victoire dans la commune. Si c’était une élection présidentielle, il aurait été laminé. Cela signifie qu’en dehors de 4 capitales régionales où la coalition Benno a fait des contre-performances, Macky reste encore majoritaire dans ce pays. »

Et puis, clarifie Ousmane Faye, «même pour les communes perdues, il faut noter que ces nouveaux maires sont pratiquement membres de Benno Bok Yakar. Je m’inscris en faux par rapport aux commentaires des chroniqueurs que je taxe d’illusionnistes et en panne d’arguments politiques lucides».

En déclarant à tout-va que c’est le début de la fin pour le régime actuel, le leader de MWS prend le contre-pied de ces faux-politologues qui, dit-il, «avancent des choses qu’ils ne maitrisent pas. Ils sont guidés par une haine viscérale à l’encontre du régime en place».

laissez un commentaire