Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales : clôture des listes dans 2 semaines…Macky ne bouge pas

0

A quoi joue le président de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Macky Sall ? A moins de 14 jours de la clôture des listes pour les élections Locales, aucune liste de la coalition présidentielle n’est encore connue. Plusieurs coalitions comme la République des valeurs à Thiès et Yewwi Askan Wi à Dakar ont annoncé leur tête de liste. Mais à la coalition Benno Bokk Yaakaar, on ne sait pas toujours qui est qui et qui doit faire quoi…Tous attendent les ordres du patron Macky Sall.

Tous les responsables de Benno Bokk Yaakaar s’arcboutent sur la même formule : « nous sommes des militants et nous nous conformons à la discipline du parti » disent-ils pour laisser le choix au président de la conférence des leaders de Benno Bokk Yaakaar, Macky Sall, de prendre à lui seul toutes les décisions concernant les têtes des listes qui vont aller à l’assaut des 570 collectivités locales que comptent le Sénégal…Mais cela est-il possible à 14 jours de la date limite de dépôt des candidatures ?

Le 3 novembre à minuit, plus aucune liste ne sera recevable. C’est la loi électorale qui le stipule ainsi : « les dossiers de candidatures sont aussi déposés, avec bordereau de dépôt, à la Préfecture ou à la Sous-préfecture, auprès d’une commission instituée par arrêté, quatre-vingt-cinq (85) jours au plus avant la date du scrutin…La liste des candidats qui accompagne les dossiers de candidatures est établie en double exemplaire dont l’un est destiné à la C.E.N.A (commission des élections nationales autonome) ».

Et le 03 novembre, c’est dans 14 jours à compter de ce mercredi 20 octobre 2021. Et personne dans la coalition Benno Bokk Yaakaar ne sait qui sera le candidat à Dakar, Thiès ou même à Podor et Saint-Louis. La coalition Taxawu a mis en avant la candidature de Barthélémy Dias à Dakar même si des divergences persistent avec celle de Soham Wardini. La grande coalition Wallu Sénégal de l’ancien président Abdoulaye Wade a mis en avant la candidature de Pape Diop, lui-même ancien maire de Dakar de 2002 à 2009…

Mais à Benno Bokk Yaakaar, personne ne sait si c’est Abdoulaye Diouf Sarr, Mame Mbaye Niang ou Amadou Ba qui conduira la liste pour la mairie de la ville de Dakar. Mame Mbaye Niang qui a fait porter sa candidature par une nouvelle coalition « Sénégal 2035 » semble se détacher de la mouvance présidentielle. Abdoulaye Diouf Sarr dont la candidature est portée par une partie de la communauté Léboue et des syndicats de travailleurs de la Santé, attend tout comme Amadou Ba, ancien vainqueur de la liste benno Bokk Yaakaar aux législatives et à la présidentielle, les instructions du président de leur coalition…

Mais aujourd’hui, force est de reconnaître que la coalition Benno perd du terrain car les autres candidats autoproclamés ou désignés ont déjà commencé leur campagne de proximité en faisant du porte à porte de Dakar à Keur Massar. Pendant ce temps, Macky Sall fait « poireauter » ses candidats qui attendent à leur détriment, le quitus qui fera d’eux des candidats « déjà devancés » sur le terrain politique. Et pourtant à la faveur de la modification du code électoral, ces candidats ne sont pas tenus d’attendre les directives du président du parti.

Il faut savoir qu’au Sénégal, les maires seront élus au suffrage universel direct. En clair, ce ne sont plus les conseillers qui vont élire le maire, mais les populations directement. C’est la modification du Code électoral n°2021-35 du 23 Juillet qui entre en vigueur lors des prochaines élections locales, prévues en Janvier 2022. Donc Abdoulaye Diouf Sarr et Amadou Ba peuvent déposer leur caution et présenter leurs listes respectives sans attendre Macky…Mais auront-ils ce courage ?

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire