L’UNESCO organise à Dakar un atelier de formation sur les…

Atelier de formation sur les techniques du journalisme d’investigation et les migrations

et

Forum médias et migrations : Protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes

L’UNESCO, avec l’appui de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO), organise du 21 au 23 Octobre 2019 à Dakar, un atelier de formation sur les techniques du journalisme d’investigation et les migrations, et un « Forum médias et migrations sur le Protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes ».

La pression migratoire de ces dernières années a mis en avant le rôle de certains pays du Sahel dans la régulation des mouvements migratoires. Le Sénégal est pour les migrants à la fois un pays de départ, de transit et d’accueil. Pays de départ : l’émigration sénégalaise est, selon un document de l’OIM et de l’ASND sur le profil migratoire au Sénégal en 2018, estimée à plus de 533.000 individus en 2013 dont 265.000 résidant en Europe soit 49,7%. Le nombre des immigrants au Sénégal se monte à 268.000, dont la plupart proviennent des pays ouest-africains et sont estimés au nombre de 131508 individus. Enfin, le nombre de candidats à l’émigration venant de pays ouest africains (Nigéria, Gambie, Guinée) transitent par le Sénégal, dont plusieurs agglomérations constituent des ports de départ pour la voie méditerranéenne. Face aux enjeux politiques, économiques et sociales complexes des flux migratoires, la population et les citoyens sénégalais sont souvent peu et mal (sinon dés-) informés.

L’amélioration de la couverture médiatique de la migration passe entre autre par une bonne formation et un renforcement des capacités des journalistes sur le journalisme d’investigation en lien avec les risques migratoires/les trafics des migrants. L’atelier de formation sur les techniques du journalisme d’investigation et les migrations regroupera, du 21 au 23 octobre 2019 à la Maison de la Presse, Dakar (Sénégal), 30 journalistes issus de la TV, de la radio, de la presse écrite et en ligne (bloggeurs).

Ces mêmes journalistes prendront part au « Forum médias et migrations : Protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes », qui célèbre cette année son 40ème anniversaire. Cet évènement se tiendra à la Maison de la Presse le 23 octobre 2019, réunira des experts en la matière.

A la suite du forum, l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) organisera un appel à projets éditoriaux pour la production de reportages sur la thématique suivante : « Droits des migrants au Sénégal dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes ». L’appel à projets éditoriaux prévoit 4 catégories : TV, radio, presse écrite et presse en ligne.

Ces activités sont organisées dans le cadre du projet « Autonomiser les jeunes en Afrique à travers les médias et la communication » au profit de huit pays d’Afrique occidentale et centrale : le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée-Conakry, le Mali, le Niger, le Nigéria et le Sénégal.

Le projet, soutenu par le Ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale (MAECI) via l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS), pour une durée de trois ans, a pour objectif principal de donner aux jeunes garçons et filles les moyens de prendre des décisions éclairées sur les questions migratoires grâce à un meilleur accès à une information de qualité (ODD 16.10).