Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky envoie des retraités « malades » combattre…Sonko-le-rebelle

0

A la veille des élections législatives du 31 juillet 2021, la bataille entre Yewwi Askan Wi et Benno Bokk Yakaar fait rage. La coalition de la mouvance présidentielle ne compte plus laisser Ousmane Sonko et ses camarades s’en prendre au Président Macky Sall. Pour se faire, la machine politique a activé toutes ses task-forces. Même les anciennes gloires sont sortis de l’ombre. Mais en les faisant sortir de leur trou, le locataire du Palais ne fait que les humilier davantage face à ces mercenaires.

Les décisions prises par la direction générale des élections et le Conseil constitutionnel ont été l’occasion pour Yewwi Askan Wi d’accentuer ses attaques envers le Macky. Et depuis le rejet de certaines de leurs listes, cette coalition de l’opposition est devenue plus virulente envers le pouvoir. Les leaders de cette alliance ne cessent d’appeler à la confrontation. Mais cette fois-ci, Benno Bokk Yakaar a sonné la riposte.

Aminata Touré et ses camarades ont arrêté de subir les attaques de leurs adversaires sans bouger le petit doigt. Désormais, ils ripostent à toutes leurs attaques. S’ils en sont arrivés là, c’est parce-que le patron du Parti des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) accule le locataire du Palais. Mais en ripostant, Benno est tombé sur le piège de Sonko. Même s’il ne dit que des catastrophes, le maire de Ziguinchor a déjà gagné la bataille médiatique avec des jeunes qui lui donnent yeux et oreilles.

Alors pour contrecarrer la manifestation, prévue le mercredi par Yewwi Askan Wi, Macky Sall a activé ses armes fétiches. Après des mois d’absence, les ténors de Benno sont sortis de leur mutisme pour tenter de rabattre le caquet à Ousmane Sonko et Cie. Mais ils ont lamentablement échoué. Leur appel est tombé dans l’oreille d’un sourd. Malgré leur appel à sanctionner YAW, les jeunes ont répondu présents à l’appel de cette coalition de l’opposition. Pire, ils sont la risée sur les réseaux sociaux.

macky
De g à dr : Aminata Mbengue Ndiaye (PS), Moustapha Niasse (AFP) et Idrissa Seck (Rewmi)

Benno aurait dû s’attendre à un tel échec avec ces dinosaures politiques. Faire sortir Idrissa Seck, Aminata Mbengue Ndiaye et Moustapha Niasse de leur retraite, c’est les envoyer à la retraite. Révélé en exclusivité par Xibaaru, la maladie du patron de Rewmi est un véritable handicap. Un leader qui peine à s’exprimer correctement, ne peut rien faire face à des opposants qui sont prêts à brûler ce pays. Les leaders de l’AFP et du PS ont lamentablement échoué lors des législatives. Mais la grande humiliation vient des jeunes de la mouvance présidentielle.

Au moment où l’opposition réunissait les jeunes du pays pour tirer sur leur leader, les jeunes de Benno Bokk Yakaar se donnait en spectacle. En vrais sauvages, ils sont descendus bien bas. Appelés au siège de l’Apr pour une mobilisation, ces « idiots » du Macky se sont mis à s’invectiver et à se battre comme des chiffonniers. Pire, ces grandes gueules censées faire face à Yewwi Askan Wi, ont disparu des radars toute la journée du 8 juin. Ils sont allés se terrer dans leur trou laissant leurs adversaires de l’opposition prendre le contrôle de la Place de la Nation…sans entrave.

macky
Violente bagarre au siège de l’APR au moment où Yewwi battait le macadam à la Place des Nations

Macky Sall a un problème avec les jeunes et ceux de son parti viennent de le démontrer. Le Mouvement des étudiants et élèves républicains (Meer) et la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) ne valent absolument rien du tout. Si le patron de Benno Bokk Yakaar (Macky Sall) compte sur ces jeunes pour faire face à Ousmane Sonko et son « armée de. Jeunes », il se trompe lourdement. Voilà les premières personnes qui le lâcheront le jour où les choses partiront en vrille…

Désormais la messe est dite ! Le jour où Ousmane Sonko marchera vers le Macky, le locataire du Palais ne verra pas les jeunes républicains. Et ses anciennes gloires ne peuvent pas faire grand-chose. Alors le chef de l’Etat devrait organiser un véritable « ndeup » interne s’il ne veut pas être surpris.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire